Articles

Les livres de référence : des objets du passé -

Par Denys Lamontagne , le 01 novembre 1999 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

La quantité d’information ainsi que la variété des sources rendent l’utilisation des livres de moins en moins fréquente en Saskatchewan. William Gulka, responsable des écoles rurales dans le secteur de Yorkton, mentionne qu’Internet et les magazines sont fréquemment utilisés comme outils éducatifs.

Le département de l’éducation de cette province canadienne se fait l’avocat de l’apprentissage par la recherche et procure aux enseignants des listes de sources d’intérêt pour tout nouveau cours. Il privilégie ces alternatives au détriment des traditionnels textes qui ne laissent pas de place aux nouveaux développements.

D’aucuns pensent cependant que l’apprentissage par la recherche peut être difficile et frustrant pour les élèves. Le directeur exécutif de la Saskatchewan Association of School Councils, Joy Bastness, affirme plutôt : « Les études peuvent être limitées faute de moyens financiers. Cela dépend véritablement de la situation financière de la division scolaire. »

La division de Yorkton a ainsi conclu un partenariat avec IBM Canada qui fournit aux écoles de ce secteur des ordinateurs et des encyclopédies mises à jour périodiquement. Les écoles remplacent ainsi progressivement les livres par des documents électroniques.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné