Articles

Un effort collectif pour établir les standards des livres électroniques

Par Denys Lamontagne , le 01 novembre 1998 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Un groupe d’éditeurs, de producteurs de logiciels et de manufacturiers de produits électroniques se sont entendus pour établir des standards dans le domaine des livres électroniques.

Dans ce groupe, on retrouve Microsoft, SoftBook Press, Bertelsmann, HarperCollins Publishers, Penguin Putnam, Simon & Schuster, et Time-Warner Books.

Les standards sont basés sur les systèmes de codage en HTML et en XML.

Les éditeurs sont séduits par le livre électronique, à cause de l’économie qu’il peut représenter au niveau de l’impression et de la distribution, et de la quantité d’illustrations, de tableaux et même de données brutes qu’il pourra contenir -- et qu’on aura plus besoin de mettre de côté afin de diminuer les coûts d’impression.

«Les éditeurs pourront distribuer une grande quantité d’informations sans abattre d’arbres et sans exiger plus d’efforts musculaires de leurs lecteurs», remarque le directeur de l’édition en ligne chez McGraw-Hill.

Par contre, ces mêmes éditeurs émettent certaines réserves en regard de la sécurité de cette technologie et expriment des craintes à l’effet que le livre électronique puisse constituer une nouvelle source de piratage des droits d’auteur et de la propriété intellectuelle.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné