Articles

Promotion du développement des formations à distance de l’Académie de la Martinique

Par Thot , le 13 décembre 1998 | Dernière mise à jour de l'article le 01 août 2015

La formation à distance et les nouvelles technologies de communication se développent très rapidement. Cependant, les lieux éloignés ne semblaient pas pouvoir profiter autant de ces nouveaux développements jusqu’à ce qu’apparaissent des sites venant de Tahiti, puis de St-Pierre et Miquelon. Aujourd’hui (13/12/1998), c’est la Martinique qui est à l’honneur.

En effet, l’Académie de la Martinique est rentrée dans le clan des développeurs des nouvelles technologies par son projet de Formations Ouvertes par l’Usage des Réseaux Multimédia pour l’Insertion (FOURMI). Ce projet se situe dans le plan d’action proposé par le ministère de l’Éducation nationale, de la Recherche et de la Technologie, et est destiné à promouvoir le développement des formations ouvertes et à distance au sein du réseau national de la formation d’adultes.

La vocation de FOURMI, considérée comme l’école de la deuxième chance, pourrait se décrire ainsi :

- une école virtuelle au service de la formation des adultes;

- un instrument de réinsertion sociale et professionnelle;

- un moyen d’accéder plus librement aux savoirs et aux savoir-faire en exploitant les possibilités offertes sur le plan pédagogique par les NTE et les réseaux;

- un outil de lutte contre l’analphabétisme technologique pour une meilleure intégration dans la société de l’information.

Les objectifs du projet : mettre en place un dispositif utilisant les Nouvelles Technologies Éducatives (NTE) afin de promouvoir des modes de formation innovants, adaptés aux besoins des individus et des entreprises.

L’organisation de l’aide à l’autoformation se fera en 4 étapes progressives pour en arriver à une possibilité d’autoformation à domicile et à une plus grande autonomie.

Le projet nécessitera des composantes complémentaires, soit un réseau de micro-ordinateurs et une valise technico-pédagogique (cassettes audio, cassettes vidéo, logiciels éducatifs, cédéroms, etc.). Il offrira deux grands types de formation : formation de base et formation professionnelle.

Le public cible est très varié : les individus qui ont des difficultés scolaires ou sans qualification, ceux qui habitent loin des Centres de formation, les femmes et les hommes isolés, les prisonniers, les handicapés, les chômeurs, les salariés en entreprise, les formateurs, etc.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné