Articles

Pourfendre la peur d'Internet et des technologies de communication

Par Alexandre Roberge , le 15 octobre 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 16 février 2009

La technologie a deux aspects : elle peut séduire par les améliorations qu'elle offre et elle peut aussi étourdir par sa vitesse, sa complexité et surtout le fait que rapidement, une autre technologie la supplante. Ainsi, cette pièce à deux faces peut effrayer les commerçants qui songeraient à user de cette technologie. Une peur absurde selon Olivier de Wasseige, responsable de Defimedia, une entreprise de e-learning et de e-marketing du Luxembourg.

En effet, celui-ci croit qu'en évitant les technologies de communications, les commerces se coupent d'une clientèle importante, d'opportunités intéressantes. Cependant, il est conscient aussi des problèmes qui causent ce type de "désistement" des technologies de l'information : compliquées et nécessitant souvent une aide extérieure pour mettre en marche une structure efficace, difficiles à apprendre puisque la technologie évolue rapidement, etc. Il déclare également que beaucoup seraient réfractaires à de tels changements, qu'il faut alors tenter de les convaincre.

Ce qui est étonnant en lisant l'entrevue de M. de Wasseige, c'est la présence fantôme d'idée de formation dans les entreprises. En effet, on parle beaucoup de l'argumentation pourquoi instaurer davantage de technologies de communication dans les entreprises, mais on parle peu de l'avantage de la formation. Or, peut-être est-ce là que réside la solution : en formant des entrepreneurs et des employés sur les technologies, les inquiétudes face à ces technologies ne risquent-elles pas de diminuer ? Puis, pour mettre à jour les connaissances sur les nouveautés technologiques, le e-learning ou la formation à distance sont des solutions fort envisageables.

Il est vrai aujourd'hui que le marché d'Internet est indéniable, qu'il est une vitrine formidable pour quiconque cherche de nouveaux marchés ou à rejoindre plus de consommateurs. Il serait également vrai de dire que le domaine technologique est si dynamique qu'il peut étourdir quiconque ne s'y connaît pas. Il y a de nombreuses voix comme M. de Wasseige qui disent que les entreprises doivent passer duWeb 0.0 à 2.0. Or, n'est-ce pas par la formation qu'un tel tour de force pourra se faire ? Que ce soit une formation directe ou à distance, n'est-ce pas là que niche la solution pour les entrepreneurs en quête de structures technologiques ? Car il est bien intéressant de vouloir pourfendre la peur d'Internet et des technologies de communication, mais il faut être bien outillé pour réussir cet exploit.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné