Articles

Comment les systèmes éducatifs s’adaptent-ils aux mutations de la société ?

Par Christine Vaufrey B , le 09 octobre 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

Le Centre pour la recherche et l’innovation dans l’enseignement (CERI) de l’OCDE  a publié récemment un rapport intitulé « Les grandes mutations qui transforment l’éducation ».

En s’appuyant sur les travaux menés par l’OCDE ces dernières années, le CERI dégage quelques tendances majeures à l’œuvre dans les sociétés des pays membres de l’OCDE, et en tire des questions-clés qui doivent servir de pistes de réflexion pour les responsables des systèmes éducatifs nationaux.

Le rapport se compose de 9 chapitres :

  1. Le vieillissement des populations des sociétés de l’OCDE
  2. Les grands défis mondiaux (croissance démographique, flux migratoires, risques environnementaux…)
  3. Le nouveau visage de l’économie mondiale
  4. Évolution du monde du travail et de l’emploi
  5. La société de l’apprentissage
  6. TIC : la nouvelle génération
  7. Les citoyens et l’Etat
  8. Liens sociaux et valeurs sociales
  9. Une prospérité durable ? 

Dans chaque chapitre, on trouvera une succession de graphiques et des textes de synthèse sur les problématiques abordées. En fin de chapitre, un encadré intitulé « Quelles implications pour l’éducation ? » propose 3 questions-clés qui précisent les défis posés par ces problématiques aux systèmes éducatifs.

Par exemple, le chapitre 6 « TIC : la nouvelle génération » examine successivement :

  • La révolution numérique, liée à l’augmentation rapide de la puissance de calcul des ordinateurs et à la présence de plus en plus fréquente de cet instrument dans les foyers ;
  • L’essor fulgurant d’Internet, manifesté par la hausse du nombre de sites et la progression de l’accès aux connexions haut débit ;
  • Les pratiques formant ce qu’il est convenu d’appeler le Web 2.0, au travers de la progression exponentielle du nombre d’articles disponibles sur les différentes versions de Wikipedia et la croissance du nombre de blogs.

Parmi les questions que les chercheurs du CERI tirent de cette numérisation de la société et la capacité de tous à créer des contenus numériques, on retiendra :

Le développement des TIC accroît en permanence les possibilités de mise en réseau, d’apprentissage à distance et d’apprentissage autonome.  Quel regard les écoles jettent-elles sur ce phénomène : le considèrent-elles comme une extension des possibilités qui leur sont offertes, ou comme une nouvelle forme de concurrence ?

Ou encore :

De plus en plus, les établissements scolaires, les enseignants et les élèves sont capables d’accéder à des ressources éducatives en ligne, par ailleurs ouvertes à n’importe quel individu ou groupe. Quelle est l’importance réelle de ces supports d’apprentissage, et quelles sont les orientations à prendre dans ce domaine ?

Questions qui, certes, ne sont pas nouvelles, mais ont le mérite dans cet ouvrage de s’appuyer sur des données chiffrées précises. Ce qui renforce leur crédibilité et apporte de l’eau au moulin de tous ceux qui s’inquiètent de l’inadaptation actuelle de nos systèmes éducatifs vis-à-vis des sociétés dans lesquelles ils sont insérés… et se font parfois traiter de rabats-joie ou de technophiles incapables de lever les yeux de leur écran !

Le rapport est consultable en ligne (en lecture seule), ce qui permet de le faire connaître à un très large public. N’hésitez donc pas à en communiquer les références. 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur