Articles

Publié le 26 août 2001 Mis à jour le 12 décembre 2008

La simplicité volontaire : pour apprendre le vrai sens de l’économie

Difficile parfois de résister à la tentation de consommer, surtout lorsqu’on n’a pas besoin de régler la facture sur-le-champ, ni non plus besoin de penser dans l’immédiat aux heures qu’il nous faudra consacrer à bosser pour se payer un bidule tout à fait inutile qui, avec le temps, se couvrira de poussière.

Que dire de l’endettement des ménages canadiens qui, de 1961 à aujourd’hui, est passé de 14 milliards à 606 milliards de dollars! Bon nombre d’individus remettent en question leur mode de vie lorsqu’ils se rendent compte que leurs habitudes de consommation les obligent à passer de plus en plus de temps au travail et de moins en moins de temps avec leurs proches.

La simplicité volontaire -- un courant de pensée qui conteste l’idée que c’est dans l’avoir que l’on trouve le bonheur --, n’a rien de nouveau puisqu’il existe depuis 1981 aux États-Unis. Au Québec, c’est Serge Mongeau, un ancien médecin, qui s’est fait porte-parole de ce mouvement. Il a publié un livre intitulé La simplicité volontaire en 1985 et donne des conférences afin de sensibiliser les gens à réfléchir sur le phénomène et les conséquences de la surconsommation dans notre quotidien ainsi qu’à l’échelle planétaire. Le plus grand défi, dit-il, c’est de changer volontairement avant qu’il ne soit trop tard. Alors que certains crèvent de faim sur la planète, il y en a d’autres qui crèvent de trop manger.

C’est dans un reportage, diffusé dans le cadre de l’émission radiophonique Les Affaires et la vie, qu’il nous livre les grandes lignes de pensée du mouvement et que d’autres participants nous expliquent pourquoi ils ont adopté ce mode de vie.

Des sites de référence suggèrent des méthodes pour intégrer ce concept dans votre quotidien. Vous trouverez aussi de la documentation sur des auteurs modernes et classiques qui soutiennent ce courant de pensée et une foule de trucs pour économiser.

L’Association coopérative d’économie familiale (ACEF) présente, sous la rubrique Surconsommer, un dossier bien étoffé sur l’achat compulsif : définition, dimensions sociales et psychologiques, questionnaire d’évaluation, pistes de réflexion et bibliographie.

La simplicité volontaire n’a rien à voir avec un quelconque courant spirituel ou la pauvreté. C’est une affaire de bon sens. Les écologistes ne cessent de nous rappeler que notre façon de vivre et de consommer est en train d’épuiser les ressources de la planète. Il est grand temps d’y voir!

Reportage

Réseau québécois pour la simplicité volontaireQuestions et réponses sur le phénomène

Compte rendu d’une conférence donnée par Serge Mongeau - ACEF

La simplicité volontaireSite francophone qui offre des idées, liens et ressources sur le sujet

Dossier de Dominique Boisvert et entrevue avec Serge Mongeau


Mots-clés: Facture champ Fait Besoin Tentation Poussière. Bidule Immédiat

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !