Articles

Un campus connecté... à son avenir -

Par Denys Lamontagne , le 19 mars 2001 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

L’Université Minnesota-Crookston (UMC), une petite institution dont l’avenir était incertain a renversé la situation. Les modifications ont débuté en 1994 alors qu’une bourse d’IBM a permis la mise en place d’un centre de formation technologique où les enseignants pouvaient s’initier aux techniques d’enseignement utilisant les ordinateurs et les logiciels.

L’UMC a alors instauré un programme de formation à l’utilisation des portables et d’Internet qui était destiné à la fois aux étudiants et aux enseignants et qui était soutenu par l’utilisation en classe d’équipements informatiques. Actuellement, dans les salles de cours, les étudiants peuvent voir sur l’écran de leur portable les diapositives conçues par l’enseignant, passer leurs examens électroniquement, être en liaison avec leurs collègues et leurs enseignants soit par courriel soit dans des sites de bavardage.

L’Université Minnesota-Crookston est désormais une institution qui compte plus d’étudiants qu’elle ne peut en accueillir sur son campus et les professeurs mentionnent que les employeurs apprécient la formation pratique acquise par les gradués de l’UMC, ce qui avantage ces derniers sur le marché de l’emploi.

«Lorsqu’il y a omniprésence de communications électroniques, l’enseignement constitue un processus continu», a expliqué le vice-président de l’Université Wake Forest, Donald Brown.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné