Articles

E-tuteurs, comment accompagner les apprenants à distance ? Quelques pistes essentielles.

Par Martine Jaudeau , le 10 septembre 2001 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Brent Monahan relate dans la lettre d’Online Learning News du 4 septembre dernier qu’une étude conduite en 2000 sur les apprenants intéressés par les cours de son institution a montré que 86 % d’entre eux demandaient un tuteur pour leur cours.

"L’isolement de l’apprentissage en ligne nécessite la disponibilité d’un expert dynamique afin de placer l’apprenant dans la zone de confort qui rend l’apprentissage agréable."

M. Monahan est vice-président chargé du développement des apprentissages à Norman Borlaug University of New Brunswick, N.J., une institution qui offre des cours en e-formation dans le domaine de l’agriculture et de l’alimentaire.

Au minimum, créez un outil de courriel automatique dans l’interface du cours afin que "l’apprenant puisse contacter le tuteur par de simples clics", ajoute-t-il.

Mardis et jeudis

Un cours en ligne qui propose un tuteur devrait expliquer dans son programme dans quelle mesure celui-ci sera disponible--"à quels intervalles celui-ci sera apte à répondre", continue Monahan.

Si vous mentionnez dans le descriptif du cours que le tuteur répond aux courriels le mardi et le jeudi, par exemple, les apprenants seront d’autant plus patients.

De plus, les tuteurs peuvent s’avérer pro-actifs ou réactifs.

Un tuteur réactif peut simplement avoir une page de questions les plus fréquentes incluse dans le cours. Mettez-les à jour régulièrement. Elles donnent à l’apprenant une alternative au tuteur s’il a besoin d’une réponse. Elles allègent aussi la charge des formateurs.

Un tuteur pro-actif encourage ou exige que l’apprenant interagisse avec les tuteurs. Monahan suggère d’utiliser les fils des forums de discussion plutôt que les babilleurs.

Les salles de causerie sont productives et amusantes mais vont à l’encontre du bénéfice du "n’importe quand" de l’e-formation, car tuteurs et apprenants doivent être en ligne au même moment pour communiquer. Mieux, les forums de discussions ou les devoirs attachés à un courriel.

Dans un forum de discussion, le formateur ou le tuteur peut poser une question et demander une réponse qui nécessite plus qu’une réponse par oui ou par non.

L’apprenant doit répondre dans une limite de temps.

Un bon outil de forum de discussion permet aux apprenants de répondre aussi aux contributions de leurs camarades.

Un cours bien conçu encourage les élèves à participer dès le début aux discussions, à lire les autres contributions et ensuite, à ajouter des commentaires.

Libeller les contributions

Un outil de forum de discussion bien conçu "étiquète" chaque contribution avec le nom du contributeur et la date et l’heure de la contribution.

De même pour les devoirs, certains systèmes de gestion des apprentissages permettent le partage de documents à l’interne comme alternative aux devoirs attachés qui sont destinés aux tuteurs.

Pour aller plus loin

Vous trouverez une analyse du forum de discussion plus fouillée qui a été réalisée à la suite du Colloque virtuel sur les technologies éducatives et la formation à distance de l’INTIF de février 2001 : Utilisation du forum à des fins de formation.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné