Articles

Publié le 25 septembre 2001 Mis à jour le 28 septembre 2020

Correspondances hyperculturelles

De l’interculturel à l’hyperculturel il n’y a qu’un clic quand on est en ligne et qu’il s’agit de communiquer ou d’enseigner à l’international. Ces correspondances se tissent de lien en lien, de site en site. Culture de réseau, réseaux culturels, une meilleure compréhension des cultures éviterait sans doute bien des conflits. Dans le cadre éducatif, on s’aperçoit qu’Internet est utilisé dans son potentiel à générer de l’interaction entre les personnes : formateurs, élèves, parents, publics... tous ont l’occasion de s’exprimer et d’échanger. Les enseignements n’en sont que plus riches. L’humanité de ces échanges passe par l’éthique, garante indispensable des valeurs; l’accessibilité, signe de démocratie; l’utilité et le respect de tous. De quoi faire reculer le matérialisme sans esprit et la technologie sans âme et mettre en avant la motivation et la pédagogie. L’équipe vous permet de découvrir des réseaux de classes virtuelles internationationaux, des forums de discussion interculturels, des moyens de créer le site de votre école, de mieux maîtriser la e-qualité, des littératures orales africaines, ou un guide des mondanités... Bonne semaine à tous, Martine Jaudeau Rédactrice en chef de Thot [email protected]


Mots-clés: Interculturel International Ligne Clic Hyperculturel

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !