Articles

Plus de techologies ? Plus de formation ? Non : faire de la place, adapter l’espace***

Par Denys Lamontagne , le 04 décembre 2007 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

À la place de chercher constamment des technologies plus récentes et puissantes ou des enseignants toujours mieux formés et innovants, ou encore insister sur des politiques institutionnelles de changement en éducation, l’attention devrait plutôt se tourner vers les espaces physiques où l’on espère que ces changements convergeront.

Les idées innovantes pour travailler avec des ordinateurs dans les écoles ne seront pas trouvées dans aucun design ésotérique des étourdissants et coûteux laboratoires ou classes que trop peu d’écoles auront jamais les moyens de s’offrir, mais plutôt en regardant où et comment les enseignants et les étudiants font réellement le meilleur usage de leurs outils.

Il y a des besoins très évidents pour un remodelage, un recâblage et pour un autre coûteux changement structurel de l’espace physique de l’école. Ces changement arriveront bien en leur temps, mais entretemps, des arrangements et des accommodements des espaces peuvent être faits à faible coût, voire à aucun coût et avec de grands bénéfices. Plusieurs d’entre eux permettent même de retourner des locaux aux bibliothèques, aux arts et à la musique et libérer les espaces qui leur avaient été enlevés.

Pour l’article complet : Finding space for technology: Pedagogical observations on the organization of computers in school environments par Jennifer Jenson et Chloë Brushwood Rose de l’Université de York, dans le Canadian Journal of Learning and Technology.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné