Articles

Blogs : potentiels de communication et exploitations pédagogiques***

Par Thot , le 11 mars 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

Thierry Soubrié, Enseignant-chercheur en Sciences du Langage à l’Université Stendhal - Grenoble III, a réalisé une étude sur les caractéristiques techniques des blogs et leur rapport avec l’utilisateur ainsi que sur les exploitations pédagogiques actuelles de cet outil de communication.

Entre site web et forum de discussion

Suivant Herring

et al

. 2005, l’auteur considère le blog comme un outil intermédiaire entre les pages web personnelles et les outils de communication asynchrone comme les forums de discussion. En ce qui concerne la fréquence des publications, qui sont plus ou moins espacées selon le dispositif, mais également du point de vue de la multimodalité : bien que techniquement, l’insertion de fichiers sonores, vidéo et image ne pose aucun problème dans les blogs, à l’inverse des forums de discussion, où les fichiers ne sont généralement qu’ « attachés », les possibilités de mise en page et d’intégration restent en général moindre que dans le cas des pages web.

L’auteur en premier plan

Selon l’auteur, le critère qui revêt sans aucun doute le plus d’importance est l’asymétrie des statuts entre auteur et lecteur. L’interface, dit-il, est à cet égard significative. Dans les blogs en effet, c’est l’image de l’auteur qui est mise en avant à travers la dissociation très nette à l’écran des billets et des commentaires écrits par les lecteurs. Les premiers en effet apparaissent sur la page d’accueil du site dans un environnement web, tandis que les secondes ne sont accessibles qu’après avoir cliqué sur le bouton « commentaires » et sont disposés en décalage par rapport au texte.

Une gestion fine de l’information

L’auteur insiste également sur la possibilité d’une gestion plus fine de l’information dans les blogs par rapport au forums de discussion, notamment grâce aux fonctionnalités telles que le classement des articles à l’intérieur des rubriques, les fonctionnalités avancées d’indexation des brèves à l’aide des mots-clés et la possibilité d’effectuer des recherches par nom d’auteur, par date de publication ou bien encore par mot-clé.

Un rapport collectif intertextuel

Thierry Soubrié s’intéresse ensuite à la dimension collective des blogs qui se manifeste, non seulement à travers les commentaires, mais également à travers les listes de « blogs amis », qui figurent dans les marges, permettant de connaître, selon Mario Asselin, « le voisinage intellectuel et les réseaux » avec lesquels l’auteur a des affinités. La structure réticulaire des échanges dans les blogs permet de remplacer les rapports de dépendance entre les messages dans les outils de type forums, par les rapports intertextuels.

L’exploitation pédagogique

Le blog constitue, selon l’auteur, un outil particulièrement intéressant d’un point de vue pédagogique étant donné ses caractéristiques sémio-pragmatiques. Thierry Soubrié présente une typologie des usages pédagogique des blogs et offre quelques exemples de l’utilisation pédagogique des blogs. D’après lui, il reste encore aujourd’hui à recenser les bonnes pratiques et à élaborer les conditions pédagogiques et didactiques de l’intégration des blogs dans les milieux éducatifs.

Lire le document intégral intitulé Le blog : retour en force de la "fonction auteur" (PDF: 512 Ko)

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné