Articles

Mobilité : enfin nomades

Par Martine Jaudeau , le 15 avril 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 04 septembre 2011

Le magazine The Economist publie un article et entretien "Nomads at Last" qui explore comment la communication sans fil change nos manières de vivre et de travailler.

Une citation éclairée de Manuel Castells, sociologue à l’ Annenberg School for Communication, résume joliment le propos :

"C’est la connexion permanente, pas le mouvement, l’élément critique."

Nous passons le plus clair de nos journées en interactions avec des personnes d’autres pays plutôt qu’avec celles que nous croisons dans le couloir. La capacité des gens à interagir en dehors des contraintes géographiques va inévitablement bousculer la notion d’être "ici", le rapport au temps, au lieu, aux autres.

Ne nous arrive-t-il pas souvent de nous trouver à un guichet, pensant que la personne en poste va nous apporter un service, pour découvrir qu’elle est plutôt en conversation animée au téléphone ?

"Ici" perd de plus en plus de signification, "connecté" en gagne tout autant.

L’article complet : Nomads at last Wireless communication is changing the way people work, live, love and relate to placesand each other, says Andreas Kluth.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné