Articles

Les succès de la formation en ligne au secondaire : pour que la croissance se poursuive !***

Par Denys Lamontagne , le 26 novembre 2007 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

Publié par le North American Council for Online Learning (NACOL) le rapport « Keeping Pace with K-12 Online Learning - A Review of State-Level Policy and Practice» présente un portrait détaillé des 40 états américains qui offrent des programmes en ligne à leurs étudiants au niveau secondaire.

La situation évolue rapidement au point où les quelques états qui n’offrent pas encore de tels programmes planifient tous de le le faire.

Même si le phénomène de l’apprentissage en ligne formel ne touche que de 1 à 2 % des élèves du secondaire, selon les états, ses succès et sa progression sont tels que l’on entre dans une phase de consolidation avec ses exigences de rigueur et de stabilisation des bonnes pratiques et techniques.

Des succès ont été démontrés dans le développement professionnel des professeurs, dans la gestion des enseignants, dans la communication entre enseignants et étudiants, dans la gestion des données, le développement de cours et d’autres champs de pratique.

Si les données accumulées ne permettent pas encore de comparer adéquatement les succès des étudiants en ligne avec les autres, on sait déjà que les taux de réussite sont très satisfaisants et que rien n’indique qu’un système de cours en ligne ou l’autre se démarque.

Les écarts entre les organisations sont énormes, par exemple la Floride compte plus de 50 000 étudiants inscrits et plus de 90 000 cours complétés alors que d’autres états comptent 2 000 étudiants. Certains services sont confiés à des entreprises privées, dont certains comptent plus de 27 000 étudiants et connaissaient des taux de croissance de 35 %, alors que d’autres sont opérés par des districts scolaires ou des consortiums d’institutions et enfin certains offrent même des cours en ligne au niveau primaire.

Des comptes à rendre

La question de la vérification devient de plus en plus cruciale puisqu’il s’agit de services payés par les contribuables et qui s’adressent aux enfants des électeurs.

On constate que même si la plupart des programmes offerts sont de très haute qualité, le manque de transparence des données obtenues dans plusieurs états et des pratiques questionnables constatées dans certains états mettent en péril la viabilité de l’accès pour tous et entachent la confiance du public pour la formation en ligne.

On croit qu’une certaine régulation-contrôle des programmes en ligne est nécessaire dans la mesure que cette régulation s’appuie sur la transparence et sur des données des rendements mesurés et non sur des obligations peu flexibles qui bloquent toute innovation et nouvelles pratiques.

En démontrant des effets positifs et de qualité, la formation en ligne continuera de croître et d’offrir des opportunités éducatives aux enfants et aux parents.

Le rapport couvre de façon succincte chacun des 40 états offrant des programmes en ligne au niveau secondaire.

Pour télécharger le rapport complet : Keeping Pace with K-12 Online Learning - A Review of State-Level Policy and Practice - Document .pdf

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné