Articles

Enseignants et formateurs : "Nous ne sommes pas reconnus"***

Par Martine Jaudeau , le 03 juin 2003 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

’Nous ne sommes pas reconnus, notre compétence n’est pas reconnue, on est jamais encouragé, complimenté. Il faut une haute estime de soi pour résister..." C’est l’intéressant dossier de juin de Jacques Nimier sur son site "Les facteurs humains dans l’enseignement"

Il offre l’expérimentation d’une enseignante chercheuse au Québec Céline Gravel: "Le travail d’équipe associé à des interventions individualisées favorise l’engagement des élèves" :

«Je vous présente brièvement comment j’ai découvert certains avantages du travail d’équipe. Ensuite je traiterai de la possibilité que cette organisation offre pour améliorer la relation pédagogique. En multipliant les interventions individualisées constructives, l’engagement des élèves est favorisé.»

Vous trouverez aussi un intéressant dossier : Instruire et/ou éduquer  ?

»Toute instruction:

  • par les choix faits dans la discipline enseignée
  • par les exemples mis en valeur
  • par les méthodologies pédagogiques utilisées
  • par le ton employé, etc...

induit une éducation de style différent.»

"Les facteurs humains dans l’enseignement"

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné