Articles

Le tableau blanc interactif : bientôt dans les salles de classe d'Afrique ?!!

Par Thot , le 25 novembre 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 26 novembre 2008

Le tableau blanc numérique ou tableau blanc interactif est encore une véritable utopie pour de nombreux pays d'Afrique noire. Rares sont les pays qui, bien que disposant d'une connexion Internet acceptable, ont intégr les méthodologies d'enseignement par les médias numériques, l'acquisition des ordinateurs et autres matériels se révélant plus urgent que la mise en place pratique des pédagogies interactives par les outils technologiques.

Toutefois, l'arrivée, voici une demi-décennie, du Népad, a contraint à l'acceptation que les TIC participent fondamentalement au développement total de l'homme notamment à travers l'éducation. Les arguments de l'absence de téléphone, d'infrastructure, de connexion, de courant éléctrique dans les différentes zones les plus reculées du continent n'ont pas empêché que l'Internet s'insère dans les meurs des Africains.  Le tableau numérique participe de cette réflexion, déjà lancée en 2003 lors des universités d'été de la communication d'Hourtin.

Le tableau interactif bientôt dans nos salles de classe ? C'est le rêve du  Fonds mondial de solidarité numérique.  ce fonds  veut assurer la promotion et la diffusion du tableau blanc interactif en mobilisant tous les financements possibles pour équiper le continent africain au moyen de contrats de développement et d’équipements négociés par pays et par un soutien direct à des projets locaux.

La technologie et la manipulation du tableau blanc interactif sont simples. L’enseignant reste maître de sa classe et peut faire appel au multimédia quand il le souhaite, sans être un expert informatique. Les enseignants peuvent également suivre des formations adaptées et échanger leurs expériences dans des groupes de travail.

Selon le communiqué, il est possible de débourser 1000$ par classe. En effet, les progrès des technologies permettent aujourd’hui d’équiper une classe pour environ 1.000$. A ce titre,  le FSN a développé une classe numérique mobile composée d’un tableau blanc interactif (fixe et dépliable), de stylets pour le professeur et les élèves, d’un vidéo projecteur, d’un ordinateur avec Webcam intégrée et ses enceintes.

On ne se demandera pas ce que peuvent faire 1000 $ pour une classe sans bancs et sans tableau...

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné