Articles

Colombie : 65 000 ordinateurs pour les élèves défavorisés***

Par Louis-Martin Essono , le 17 juin 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

Thot a déjà plusieurs fois évoqué l’initiative de Nicholas Negroponte, qui a fondé le concept de l’OLPC ( One Laptop Per Child, Un ordinateur par enfant). Cette initiative, qui date de 2005, avait été financée par des sociétés comme AMD, Brightstar Corporation, eBay, Google, Marvell, News Corporation, Nortel, Red Hat et SES qui ont déboursé, chacune deux millions de dollars - visait à concevoir des machines accessibles à moins de 100 dollars. Plusieurs pays du monde ont déjà acquis ces machines aussi bien en Europe, en Afrique que dans les Amériques.

La Colombie est le dernier acquéreur de ces petits appareils verts pour un nombre estimé à 65.000 machines. La région de Caldas va en effet recevoir une première livraison de 15 000 ordinateurs XO qui prendront les sentiers des petits villages et des zones rurales, puis le reste à en croire le communiqué, sera disséminé dans les villes plus importantes.

Selon le gouverneur de la région, M. Aristizabal, il est préférable de privilégier les zones et les enfants des zones défavorisées. Car, rapporte ce communiqué, il faut

à chaque enfant la même opportunité d’accéder aux connaissances que le plus privilégié des enfants de New York

Ce petit ordi a subi de nombreuses critiques de la part des utilisateurs, notamment sur sa fragilité et sa durée de vie. Au Burkina Faso, l’arrivée des XO a suscité une vive controverse, d’autant qu’il existe des écoles sans électricité et des enseignants non formés à l’utilisation de ces appareils. Il est souhaitable, a-t-on entendu ici et là, de disposer d’appareils solides, fiables et donc durables pour obtenir des résultas attendus.

Negroponte n’a pas ignoré ces critiques. Il vient de négocier avec Microsoft pour que, dès 2010, soit établie une collaboration avec Microsoft. En effet, s’il existe deux voies relatives soit à

une acceptation à grande échelle dans la communauté, soit alors à une acceptation par les développeurs de logiciels

on a observé que, « selon les pays, la compatibilité avec Windows XP était une condition sine qua non comme en Uruguay où le petit portable devait impérativement incorporer le système d’exploitation de Microsoft, abandonnant ainsi l’utilisation de Linux .

Il est donc prévu des modifications par Microsoft pour permettre à Windows de démarrer depuis une carte SD, avec les pilotes nécessaires pour gérer le matériel particulier de l’OLPC. L’essentiel, dans tous les cas, est d’amener les enfants des zones défavorisées à connaître une meilleure éducation par les Tic et voir réduire ainsi la fracture numérique qui est encore bien réelle pour nombre d’entre eux.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné