Articles

Pour une approche responsable de l’implantation des TIC à l’école. Rapport***

Par Denys Lamontagne , le 02 juin 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

«Épanouissement, respect, responsabilités» a été rédigé à partir de données recueillies auprès de 1000 élèves, parents et enseignants des neuf commissions scolaires anglophones du Québec ainsi que d’une analyse des recherches sur les attitudes et l’impact des TIC sur les jeunes et l’éducation.

Considérez ces quelques données :

  • 94% des jeunes ont accès à Internet à la maison
  • 37% des jeunes ont leur propre connexion à Internet
  • 86 % des étudiants ont leurs propres comptes de courriel

Il n’y a pas de doutes que l’école doit préparer les jeunes aux technologies, mais du fait qu’Internet offre l’accès à tout ce que l’humain peut réaliser, le bon comme le mauvais, et que son usage à l’école peut entraîner des dérives allant du dilettantisme et de la dissipation à la cyber-intimidation et à la provocation d’événements perturbateurs, des précautions s’imposent.

Dans ce contexte, une approche responsable de l’école envers les TIC apparaît évidente : s’en servir pour enseigner et enseigner à s’en servir dans le respect de nos valeurs sociales et individuelles, autrement dit, dans un cadre éthique.

L’impact de l’expression de chacun sur les autres est réel ; chacun doit apprendre à mesurer sa force et la force de ces médias, sans nécessairement en subir toutes les conséquences lors d’un apprentissage.

Le groupe de travail propose sept recommandations :

  • Éduquer et rassembler la communauté pour une utilisation d’Internet responsable et informée.
  • Développer et appuyer des programmes et du matériel afin d’intégrer Internet efficacement dans l’enseignement et l’apprentissage.
  • Contribuer à augmenter la sensibilisation du public sur les enjeux clés d’Internet.
  • Élaborer et adapter des politiques claires et cohérentes sur l’utilisation d’Internet.
  • Entreprendre les mesures nécessaires afin d’assurer la sécurité.
  • Introduire des cours de compétences en culture informationnelle aux enseignants et au personnel des écoles.
  • Encourager le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) à reconnaître l’impact des nouvelles technologies et à y réagir activement.

Si ces recommandations ont l’air générales et idéales, les arguments qui les soutiennent sont solides et génériques.

Télécharger le rapport complet : Towards enpowerment, respect and accountability - Quebec English School Boards Association, Juin 2008-06-03 - Document .pdf

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné