Articles

Les adolescents et le multitâche : hypersaut de génération***

Par Denys Lamontagne , le 12 mars 2007 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

La plupart des adolescents opèrent sous un mode multitâche devant un ordinateur. Le multitâche consiste à affectuer plusieurs activités différentes concurremment, sans nécessairement de rapports entre elles, comme rédiger un travail, envoyer des messages instantanés, répondre à des courriels, demander de l’aide, fouiller dans un forum, écouter de la musique, voter, "tagger", transférer des infos, visionner une vidéo, etc.

C’est que le multitâche donne l’impression d’être plus productif et plus en contrôle, de faire plus dans le même temps, sans temps morts, sans effectuer une tâche au détriment d’une autre, comme de s’isoler de ses amis pendant que l’on étudie, et tout en restant plus calme car tout ce qui se passe est sous les yeux.

Aussi, ceux qui pratiquent le multitâche ne sont pas prêts à arrêter.

Mais il va de soi que l’attention nécessairement limitée d’une personne se trouve diluée entre plusieurs tâches et ne peut prétendre à une grande profondeur. On parle d’attention et de relations superficielles.

D’un autre côté, une seule tâche implique souvent des temps morts, de la répétition fastidieuse où l’attention n’est pas très sollicitée et où elle finit par se dissoudre dans l’ennui. Ce qui n’est guère mieux.

On constate que si les jeunes sont plus performants dans une environnement «multitâche», ils ne sont pas meilleurs quand vient le temps d’effectuer une tâche à la fois. On sait aussi que le multitâche affecte la mémoire, on retient moins quand notre attention est dispersée et on fait moins de connexions avec une attention superficielle.

Par ailleurs, les jeunes reconnaissent très bien les tâches qui exigent plus d’attention et n’hésitent pas à se concentrer au besoin en coupant la messagerie instantanée et autres distractions impromptues.

De sorte que l’on a pas encore identifié d’effets positifs ou négatifs sur le développement des jeunes, cependant, s’il y en a, ils seront largement répandus !

Le multitâche ne date pas d’hier : les courtiers de valeurs mobilières, les contrôleurs de traffic, les mères et les professeurs entourés d’enfants font du multitâche depuis des siècles et bien des emplois que les jeunes occuperont impliqueront cette pratique et n’ont pas encore été inventés.

Pour l’article au complet : Teens Can Multitask, But What Are Costs?

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné