Articles

Fracture numérique : les pays les moins avancés toujours plus en arrière

Par Louis-Martin Essono , le 24 juillet 2007 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

La Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, la Cnuced avait présenté le 19 juillet dernier son

Rapport 2007 sur les pays les moins avancés

(PMA) en ce qui concerne l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Ce rapport souhaite voir combler le fossé technologique afin de combattre la pauvreté.

Le thème de ce rapport avait trait au Savoir, à l’apprentissage technologique et à l’innovation. Ce rapport indique qu’il sera difficile aux 50 PMA, dont 31 sont situés en Afrique, d’atteindre le niveau de croissance économique nécessaire pour réduire la pauvreté si les entreprises et exploitations agricoles nationales ne peuvent pas acquérir les connaissances et les technologies qui leur permettront de rattraper leur retard par rapport au reste du monde

Par ailleurs, M. Juma a expliqué que, après avoir mis l’accent sur l’éducation de base en Afrique, il était grand temps d’axer les programmes de formation sur la recherche universitaire et le développement scientifique et technologique.

En outre, continue le rapport, l’innovation consistera en l’introduction par le biais du commerce de produits ou de procédés nouveaux pour un pays ou une entreprise. Cette forme d’innovation est au coeur de la diversification économique et de l’accroissement de la productivité.

Peu optimiste, le rapport conclut qu’il n’était pas réaliste de s’attendre à ce que la plupart des PMA se dotent d’une base technologique solide et viable d’ici à 2013, l’échéance fixée pour leur mise en conformité avec les normes internationales.

On peut lire le communiqué intégral en cliquant ici.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné