Articles

Publié le 02 septembre 2007 Mis à jour le 27 septembre 2008

Les environnements d’apprentissage virtuels motivent les apprenants ET les enseignants***

Syd Rimmer, enseignant au Barking College, propose un intéressant article où il démontre que les façons de présenter les ressources dans un environnement d’apprentissage pouvaient avoir un énorme effet sur l’utilisation des outils en ligne et les résultats des élèves.

Ainsi, plutôt que de structurer un cours selon la logique leçon par leçon, il a présenté les documents selon ce que les apprenants trouvent important, comme le plan de cours, les caractéristiques du cours, le plan d’évaluation...

Ceci a fait en sorte que plutôt de s’efforcer de convaincre encore et encore les étudiants de compléter leur portfolio dès le début du cours, à partir du moment où ils ont pris connaissance du plan d’évaluation et qu’ils ont su qu’ils verraient leur progression à partir de leurs propres évaluations, cette constatation a eu un impact palpable sur leur intérêt et leur enthousiasme.

À partir de là le groupe a pris de plus en plus conscience de l’opportunité de prendre un plus grand contrôle de leur apprentissage. Les apprenants ont besoin de bien comprendre leurs besoins d’apprentissage et les étapes de progression.

Le professeur

L’effet fut aussi important sur les professeurs : à la place d’oeuvrer comme le portier de la connaissance, délivrée à la cuillère aux étudiants selon un découpage - minutage rigide, ceux-ci ont pu utiliser la puissance des environnements virtuels pour donner un aperçu beaucoup plus large de ce que le cours couvre.

Cette transparence permet aux apprenants de voir précisément ce qui est attendu d’eux durant le cours et les renforce en leur donnant en ligne en tout temps et en tout lieu l’accès à tous les matériaux, contenus, devoirs et évaluations, ce qui a provoqué un changement dans la responsabilité de l’enseignement et de l’apprentissage à la fois du personnel et des étudiants.

Un changement d’attitude

Le gain le plus important, quant à l’auteur, est la transformation de l’attitude et de la manière dont les étudiants acceptent de plus grandes responsabilités dans leur propre apprentissage.

Plutôt que de renforcer le mythe que le e-learning est une menace pour le rôle du professeur, son expérience démontre plutôt qu’il s’agit d’une plate-forme qui promeut l’apprentissage indépendant en situation de groupe.

On obtient un apprentissage et un enseignement plus efficace en libérant l’enseignant du rôle de diffuseur d’information par un rôle d’animateur et de présentateur d’occasions pour l’orientation (direction) du groupe ou le support individuel.

Les étudiants accèdent à l’environnement virtuel d’apprentissage normalement, si ce n’est qu’ils le font de jour comme de nuit, la semaine et la fin de semaine, y compris durant les vacances d’été et même communiquent avec leurs professeurs pour savoir s’ils n’y aurait pas quelque chose qu’ils pourraient étudier en attendant

Quelque chose aurait-il changé ?

Pour l’article complet :

Using a virtual learning environment to motivate learners par Syd Rimmer


Mots-clés: Apprentissage Syd Rimmer

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !