Articles

Garder les étudiants en classe... avec la technologie 3D

Par Denys Lamontagne , le 21 septembre 2009

Pour moins de 1000 euros, une classe peut maintenant s’équiper d’un projecteur 3D interactif. 

Outre le fait que le projecteur, couplé à une ordinateur, fonctionne également en 2D, on s’attend à ce qu’une forte demande s’établisse rapidement : la 3D au prix de la 2D ou presque.

Déjà 5 éditeurs américains (SAFARI Montage, EON Reality, Discovery Education, RM Education et Promethean ) proposent des ressources 3D en anatomie, géographie, astronomie et culture. Le catalogue s’étoffe rapidement tant la réponse est enthousiaste.

Des écrans HD aussi

Des systèmes 3D sont également conçus à partir d’écrans plasma et visent le marché domestique et du divertissement (jeux vidéos et cinéma), maintenant que la technologie BlueRay permet d’insérer et de lire plusieurs fois plus de pixels sur un même support.  Le coût de ces écrans HD 3D les rend moins accessibles, mais peuvent cependant quand même intéresser les écoles.

Le défi technique consistait à faire disparaître l’inconfort et la fatigue visuelle par la transmission de deux images différentes (une pour l’oeil gauche et l’autre pour l’oeil droit) à une cadence suffisamment rapide (60 hz x 2).  La capacité de traitement des processeurs, la vitesse de lecture des composantes informatiques, celle de stockage des disques et la disparition de la latence des écrans rendent maintenant possible cette prouesse technique.

La rareté et l’abondance

Les fabricants clament la valeur pédagogique du 3D, ce qui reste amplement à démontrer, mais nul doute que l’attrait de la 3D rend plus réaliste ce qui est montré et augmente son intérêt; irait t-on jusqu’à augmenter l’intérêt de fréquenter l’école ?

Si l’école possède de moins en moins l’exclusivité du contenu principal, elle peut cependant fournir un niveau de qualité dans sa diffusion et son animation auquel des individus isolés ne peuvent normalement prétendre et même reprendre l'exclusivité de la distribution d'un certain type de contenu.

Il semble que l’école s’oriente stratégiquement vers l’animation pédagogique comme moyen de rétention, et ce en complément avec une utilisation plus intensive de la formation à distance et une personnalisation plus poussée de l’enseignement.

La 3D peut-être une pièce dans cette stratégie.

Sur le sujet :

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné