Articles

Internet dans l’enseignement et la formation en Tunisie

Par Om El Khir Missaoui , le 24 mars 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

L’intégration des TIC aux apprentissages et à la formation en Tunisie s’inscrivent dans un processus global dont les principaux axes consistent à concrétiser le principe «Une école pour tous, une chance pour chacun», assurer le droit à l’apprentissage et à la formation à vie pour tous, assurer la cohérence des deux systèmes d’éducation et de formation et instaurer un système de validation de l’expérience.

Plusieurs mesures et réalisations viennent conforter ces choix de l’école de demain :

Au niveau des établissements scolaires et éducatifs, l’équipement en matériel informatique et la connexion à Internet ainsi que la formation des enseignants, des administrateurs et des techniciens se fait en parallèle avec la rénovation des programmes d’enseignement qui intègrent les TIC dans les pratiques pédagogiques. En 2008, la généralisation de l’ADSL dans les établissements scolaires et éducatifs vient booster les choses car le faible débit de connexion mettait à rude épreuve la patience des jeunes et moins jeunes internautes scolaires.

Par ailleurs, le projet de PC familial qui a l’ambition de permettre à toutes les catégories sociales d’adhérer à la société de l’information assure la mobilisation de fonds sociaux pour le financement de l’achat d’ordinateurs à des conditions avantageuses.

Pour le volet accompagnement scolaire et formation à distance, l’école virtuelle tunisienne et l’école ouverte des travailleurs contribuent à la réussite scolaire en permettant l’enrichissement des cours officiels et en offrant l’opportunité aux travailleurs non titulaires du Bac d’accéder à l’enseignement supérieur. La formation de formateurs, elle, est assurée par Le Centre National de Formation de Formateurs et d’Ingénierie de Formation avec une composante FOAD.

L’espérance est grande que le projet en cours d’un centre national d’enseignement à distance permette d’intégrer les diverses expériences, de mieux gérer les ressources humaines, d’élargir le public cible et d’organiser le cadre juridique pour la reconnaissance des formations.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné