Articles

Les médias sociaux s'invitent dans les révisions

Les réseaux sociaux fourmillent actuellement d'échanges relatifs aux examens qui approchent. Les établissements devraient considérer avec intérêt ce nouveau mode de communication qui pourrait devenir un véritable canal d'apprentissage social.

Par Louis-Martin Essono , le 18 mai 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 30 mai 2012

Les réseaux sociaux fourmillent actuellement d'échanges relatifs aux examens qui approchent. Les établissements devraient considérer avec intérêt ce nouveau mode de communication qui pourrait devenir un véritable canal d'apprentissage social.

Il y a longtemps, l’insertion des médias, des documents authentiques, constituait une petite révolution pédagogique. La France s’est rendue célèbre avec le Clemi  dont les objectifs tiennent toujours. Mais, à la veille des examens de fin d’année, notamment le baccalauréat, parents, enseignants et candidats eux-mêmes recherchent des stratégies d’apprentissage pour affronter les épreuves dans toutes les matières. Et leurs recherches les mènent de plus en plus souvent sur les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux, qui constituent une véritable révolution sociale et numérique, pénètrent avec frénésie dans l’univers de l’école. Ce phénomène, que Thot mentionne régulièrement dans des articles dédiés aux réseaux sociaux, fait actuellement l'objet d'une actualité soutenue. Educpros a récemment consacré une journée au théme "Réseaux sociaux : pourquoi et comment les investir ?", pendant laquelle différents représentants des établissements d'enseignement supérieur ont confronté leurs pratiques. Educavox, portail dédié à l'éducation qui agglomère des articles publiés sur d'autres supports, consacre quatre pages d'articles relatifs aux Médias sociaux et école. On ne s'étonnera également pas d'apprendre que les spécialistes de l'orientation et les représentants professionnels s'adressent aux jeunes via Facebook. Ce fut le cas récemment des professionnels du bâtiment, qui en parallèle à une campagne d'information menée sur un site dédié ont ouvert une page et une application sur Facebook.

Ailleurs, on découvre que les enseignants ont parfois le droit d'utiliser les réseaux sociaux en classe... mais pas leurs élèves ! L'anecdote a été relevée en Australie, où l'on souhaite renforcer les liens des établissements scolaires avec leurs "communautés" (comprenez, l'extérieur) par le biais des réseaux sociaux, mais sans confier ne serait-ce qu'une partie de cette communication aux principaux utilisateurs réguliers, à savoir les élèves.

Et l'on sait que de très nombreux établissements interdisent encore l'accès aux réseaux sociaux, cette fois à tout le monde, tant ces supports de communication engendrent des pratiques bien peu en phase avec l'enseignement scolaire.

Pourtant, les médias sociaux n'ont pas que des inconvénients, même en termes d'apprentissage. Il faut plonger dans une revue en anglais pour trouver un article fort intéressant intitulé Social Learning : Can Facebook and Related Tools Improve Educational Outcomes ? que l'on traduira par "Apprentissage social : Facebook et les autres outils du même genre peuvent-ils améliorer les résultats éducatifs ?" Où l'on apprend que l'usage régulier de Facebook permet aux étudiants d'élargir leur réseau de relations, et ainsi de mieux faire circuler l'information relative aux cours, d'échanger sur les contenus et les stratégies à adopter au moment des examens. Ils expérimentent ainsi l'apprentissage social, et il est recommandé aux institutions éducatives de profiter de ce phénomène en préparant des contenus appropriés, à diffuser sur les réseaux sociaux.

En attendant le temps de la production de contenus spécifiquement destinés aux étudiants par les institutions, avec un objectif plus pédagogique que promotionnel ou commercial, on contemplera les masses d'étudiants qui s'entr'aident, s'échangent les "bons plans" qui seront utiles tant aux lauréats pour fêter leurs succès qu'aux malchanceux qui chercheront à oublier leur dépit.

Illustration : focus on the family / hobvias sudoneighm / CC BY 2.0

 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné