Articles

FAD 2.0, le colloque du REFAD - Succès

Partage et réflexion autour des pratiques en formation à distance, lors de la dernière édition du colloque du REFAD à Vancouver.

Par Om El Khir Missaoui , le 24 mai 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 25 mai 2011

La formation à distance à l'ère du web 2.0 offre d'innombrables potentialités d'innovation pédagogique qui tendent vers l'implication de tous les acteurs de l'action éducative tant au point de vue technologique que pédagogique et socioculturel. Les retours d'expérience, les réflexions et études autour de l'évolution de ce mode de formation ancien/nouveau  permettent de forger les nouvelles représentations et pratiques ainsi que les outils qui les servent pour une utilisation optimale du web 2.0.

En collaboration avec le Collège Éducacentre, le Réseau d'enseignement francophone à distance du Canada REFAD a organisé son colloque annuel les 5 et 6 mai 2011 à Vancouver sous le thème FAD 2.0. Avec la collaboration de la TÉLUQ, l'événement a été également diffusé en direct sur Internet via le site dédié au colloque et qui donne accès aux archives en ligne intégrales incluant pauses et clavardages. Entre conférences, tables rondes, ateliers et formation, il y a matière à faire le point sur les besoins en formation à distance et cela a permis de formuler des recommandations pour orienter les actions futures du REFAD et de ses membres ainsi que des organismes ayant des missions similaires.

Des tables rondes présentant la vision d'étudiants de profils différents (un étudiant à temps partiel, un étudiant totalement à distance, un élève du primaire) et d'enseignants/tuteurs sur l'impact du Web 2.0 en FAD ont permis de confronter les vécus et ressentis de ces  acteurs.

Chez les étudiants les avis sont mitigés et au-delà de leur engagement certain dans ce type de formation, ils mettent en exergue la difficulté de  gestion du temps, le risque de surcharge cognitive, la distraction et la non contribution ou le parasitisme d'information. Pour eux, ce n'est pas la technologie qui compte mais la pédagogie mise en œuvre et qui doit faire la part belle à la collaboration. Cette approche favorise l'émergence de nouveaux comportements d'échange et de partage car il ne s'agit pas de reproduire un mode de formation  bidirectionnel et cela nécessite beaucoup de discipline personnelle.

Pour les tuteurs, le choix de la plateforme influe grandement sur le mode d'accompagnement. Il est aussi nécessaire de redéfinir et de formaliser le rôle même du tuteur. Il s'agit dans tous les cas de démarrer les projets FAD 2.0 progressivement en mettant l'accent sur la formation et l'encadrement. Philippe Bonneau note dans son blog qu'il faut "prendre du recul, miser sur la simplicité, l’accessibilité et respecter le temps qu’il faut pour que les individus puissent s’approprier ces merveilleux outils.

Il y a des projets qui n'auraient pas eu lieu d'être sans le web 2.0 comme "s'unir pour réussir", réseau des petites écoles francophones de l'Ontario qui fonctionne sur le modèle de l'école éloignée en réseau qui brise l'isolement des apprenants et des enseignants avec les jumelages, la collaboration et toutes les formes de partage et d'interaction permises par le Web 2.0.

Des questions reviennent sur le tapis telles que la formation des enseignants, l'équipement des établissements et des étudiants. Il s'agit en fait de constantes qu'on ne peut jamais ignorer mais dont les frontières se redessinent à la lumière de nouvelles méthodes de formation (autoapprentissage, apprentissage avec les pairs) ou des innovations technologiques (portabilité des applications) ou encore du choix du modèle de développement en l'occurrence le Développement Durable pour maitriser les coûts et rentabiliser les dispositifs d'apprentissage et de formation.

On peut visionner les vidéos du colloque et télécharger les documents de présentation. Les interactions synchrones sont également archivées.

Colloque du REFAD « FAD 2.0 » , Vancouver 5 et 6 mai 2011

Colloque du REFAD en temps réel sur le blogue de Pilippe Bonneau.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné