Articles

Former les femmes à l'utilisation des TIC

Qu'est-ce qui justifie la différence d'accès aux TIC entre les femmes et les hommes ? Rien.

Par Christine Vaufrey , le 30 mai 2011

Les femmes sont encore les laissées-pour-compte de l'éducation de base, c'est du moins le constat que fait l'UNESCO dans un ouvrage dont Louis-Martin Essono a rendu compte très récemment. Les femmes sont également moins nombreuses que les hommes à utiliser régulièrement les outils numériques d'information et de communication, qu'il s'agisse des téléphones cellulaires ou des ordinateurs. Pourtant, le potentiel de ces outils, en matière d'activités génératrices de revenus ou d'amélioration des activités existantes est grand. Dans Thot Cursus, nous avons présenté à plusieurs reprises les améliorations notables apportées par la géolocalisation, l'accès en temps réel aux cours des produits agricoles, aux informations de base en santé... et qui profitent avant tout aux femmes.

Deux projets ont retenu notre attention ces dernières semaines :

D'une part, l'accord qui a été signé entre l'UIT (Union Internationale des Télécommunications) et la Fondation telecentre.org qui exploite 100 000 centres d'autoformation aux TIC de par le monde. Cet accord prévoit de dispenser une formation de base à l'utilisation des TIC à un million de femmes dans les 18 mois à venir.

D'autre part, le projet What Women Wish, mené par une association française du même nom, dont l'action principale largement relayée sur la toile est assurée par deux jeunes femmes qui se sont engagées dans un tour du monde leur permettant d'informer le plus grand nombre sur les actuels usages des TIC par les femmes et de mettre en place des programmes de formation à travers des associations partenaires. L'association dispose bien sûr d'une page Facebook qui permet de suivre l'avancée du projet et le site What Women Wish donne tous les détails sur les actions en cours ou envisagées et les moyens d'y participer. Le site propose également aux femmes du monde entier de participer à une enquête mondiale sur leurs usages des TIC. 

La fracture numérique a bien des visages. Celle qui sépare les femmes et les hommes peut être rapidement comblée, à condition que les initiatives extérieures fassent écho aux volontés de chagement et aux dynamiques internes. Souhaitons aux femmes du monde entier un bel avenir TIC. 

Formation aux nouvelles technologies de l'information à un million de femmes. Podcast Journal, 26 avril 2011

What Women Wish, Le site dédié aux femmes et aux TIC dans le monde.

Illustration : DSC00363 / IICD / CC BY 2.0

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné