Articles

Rythmer l'évaluation en fonction du temps disponible*

Des conseils pratiques pour une conduite du changement dans la manière d'évaluer la classe et le curriculum.

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 19 juin 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 09 septembre 2011

Dans un dossier daté de janvier 2011 publié par le magazine en ligne Edutopia, on découvre un article au titre aussi stimulant que le contenu : « What You Can Do in 5 minutes, 5 days, 5 months, 5 years... ». Cet article porte essentiellement sur l'évaluation scolaire, celle qualifiée d'authentique. Le présupposé de l'auteur étant que le rythme scolaire et celui de l'évaluation en particulier doit être fonction du temps alloué à l'enseignement.

L'article propose aux enseignants, aux administrateurs et à tous les éducateurs des conseils en ce sens et des suggestions d'applications. Une fois mis en oeuvre, ces conseils leur permettront de bien mesurer les performances des élèves. La lecture de l'intégralité de ces conseils est vivement recommandée. Néanmoins, dans les lignes qui suivent, nous allons les présenter à grands traits, suivant le découpage temporel choisi dans l'article.

En 5 minutes...

Il est possible d'évaluer ce que pensent  les élèves ainsi que leurs réalisations individuelles ou en binôme. Pour ce faire, dès le départ, il faut s'assurer que l'objectif pédagogique de la leçon du jour est atteignable et formuler une question qui permette d'atteindre cet objectif. Dans la pratique, en salle, l'auteur de l'article suggère d'organiser un pré-test à l'aide de cartes pour apprécier les besoins et les progrès de chaque élève. Les résultats de ce test serviront à organiser les élèves en groupes de travail. Ensuite, vérifier le travail de quelques élèves choisis au hasard, surveiller leur prise de notes et en prendre soi-même pour présenter à la classe ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire. Enfin, demander aux élèves de se tourner les uns vers les autres et d'échanger autour d'une question. L'enseignant écoute et prend des notes de ces échanges ou peut s'y associer pour faire des suggestions.

En 5 jours...

Il est possible d'évaluer et d'apporter des éléments prouvant ce que les élèves savent. L'enseignant disposant d'une semaine de cours peut faire un cours magistral, contrôler les tendances à l'aide d'une liste de contrôle et organiser les élèves en fonction de leur niveau de compréhension et de leur aptitude. Il peut procéder à une évaluation formative de tous les élèves et s'appuyer sur ses résultats pour planifier et ajuster la leçon de la semaine suivante.

Les types d'évaluation possibles sont : le travail collaboratif ou coopératif, le travail individuel de lecture, d'écriture et de résolution de problèmes, des oraux et groupes de travail ciblés en fonction de l'évaluation en "cinq minutes".

En une semaine, l'enseignant peut identifier les centres d'intérêt de ses élèves et les incorporer dans son cours.

En 5 semaines...

L'enseignant peut évaluer le progrès des élèves en matière de maîtrise de la discipline à partir d'une grille à trois niveaux (50, 75 et 90%). Les groupes de travail peuvent être améliorés dans leur composition de façon continue en fonction des évaluations quotidiennes.

Associer les élèves à la définition des critères de certaines évaluations et les encourager à réfléchir sur leur progression. L'enseignant peut à cet effet leur apprendre à organiser leurs travaux en des portfolios.

Enfin, soumettre les élèves à des activités pédagogiques au cours desquelles ils doivent démontrer leur maîtrise sans avoir recours à l'aide de l'enseignant. Tout ceci doit pouvoir s'organiser en prévision de la prochaine étape du cours.

En 5 mois...

L'enseignant peut affiner son curriculum, éventuellement avec l'aide d'un administrateur scolaire ou d'un conseiller pédagogique. Les bonnes pratiques en évaluation peuvent être valorisées tout comme des expérimentations de nouvelles formes de mesure du niveau des élèves. La maîtrise du savoir et du savoir-faire doit être le point d'orgue de l'évaluation. La moyenne semestrielle peut compter pour 80% de la démonstration de cette maîtrise.

A l'échelle de l'école, l'enseignant peut engager avec ses pairs une réflexion sur les résultats scolaires des élèves, surtout ceux issus des évaluations sommatives. Plus de place doit être accordée à la planification et à la collaboration entre enseignants d'une même discipline et d'un même niveau.

En 5 ans...

Il est possible de dérouler le "curriculum vertical", lequel permet aux élèves d'individualiser leur apprentissage en fonction de leurs besoins. Disposant d'une si grande durée d'enseignement, l'évaluation doit porter plus sur la maîtrise des compétences que sur des aptitudes. Les décisions prises par l'enseignant doivent relever non d'un jugement de perception mais d'un jugement d'expérience reposant sur des données.

A l'échelle de l'école, on pourra constituer une banque de données pour collecter les pratiques d'évaluation formative, les théories de l'action et les pratiques communes d'apprentissage. Enfin, l'école peut mettre en place des équipes de recherche-action qui encouragent les enseignants à évaluer leurs pratiques, à travers le prisme de la recherche éducative, et à les modifier sur la base des résultats obtenus.

On constate donc que les modalités, les objectifs et l'objet des évaluations sont fort différentes en fonction du temps dont on dispose. Les suggestions d'activités montrent qu'il ne peut être question de se contenter d'évaluer les résultats des apprentissages des élèves avec des travaux notés dispensés à intervalles réguliers. L'évaluation s'avère être un domaine dans lequel l'enseignant peut exercer toute sa créativité.

L'auteur de l'article prévient que ces recommandations peuvent aider les éducateurs à conduire le changement dans leurs pratiques évaluatives mais que ce changement ne peut se produire du jour au lendemain. Il doit être construit petit à petit... Nous recommandons la lecture de tous les autres articles du Dossier "Comprehensive Assessment: A New York City Success Story" d'Eduopia qui traite de l'évaluation et de l'Ecole du Futur en textes et en images.

Voir : What You Can Do in 5 minutes, 5 days, 5 months, 5 years..., Edutopia, 14 janvier 2011.

Illustration : capture d'écran de la vidéo What Is "Authentic" Assessment ? intégrée au dossier

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné