Articles

Les nouveaux habits des cartes et schémas pour apprendre

Les outils numériques permettent la création de représentations graphiques de l'information, qui renouvellent les schémas et cartes de tout temps utilisés en éducation

Par Christine Vaufrey , le 18 juillet 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 03 juin 2016

Physique - Chimie, Histoire et Géographie, Sciences de la Vie et de la Terre... sont des disciplines dans lesquelles il est fortement recommandé de voir pour comprendre. Les cartes et schémas y sont abondants, qu'ils soient fournis par les manuels et les enseignants ou créés par les élèves.

Les outils et réseaux numériques, là encore, apportent un vent de nouveauté avec des représentations plus complètes, plus esthétiques, et parfois plus interactives que par le passé. Ces productions ne sont pas toutes réalisées pour être utilisées en contexte d'apprentissage formel. Mais toujours, elles visent à montrer ce qui n'est pas perceptible par le biais des sens, à synthétiser et à clarifier l'information. Pourquoi alors ne pas s'appuyer sur elles pour faire prendre conscience aux apprenants de certains phénomènes ?

L'infographie sur le thème de la mer

Sur le thème de la mer, l'actualité des événements des dernières années a généré de nombreuses inforgraphies de qualité. Le Figaro (journal français) a par exemple publié en 2011 un schéma animé sur la formation d'un tsunami pour accompagner un dossier Le Japon dévasté. Déjà en 2010, les infographies se multipliaient pour exposer l'ampleur de la marée noire au large des côtes de Floride, aux Etats-Unis. Voyez à ce sujet l'infographie interactive que proposait Le Monde. Il est possible de cocher dans la légende ce que vous souhaitez faire apparaitre sur la carte.

Ces infographies sont très liées à l'actualité. Il en existe d'autres qui abordent des sujets plus généraux. C'est par exemple le cas de l'illustration en trois temps intitulée "La mer au-delà de la plage" qu'on trouve sur le site du Grenelle de la mer (Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, France). L'internaute y découvre trois zones : le plateau continental, la pente continentale et la plaine abyssale qui s'affichent successivement. Chaque zone est illustrée et complétée par des informations qui surgissent lorsque l'on clique sur une loupe ou sur un point d'interrogation.

Un concentré d'informations

L'abondance d'informations concentrées en une seule représentation consitue l'une des caractéristiques majeures des infographies. Sur le site américain Earth Periodical, on trouvera ainsi une infographie verticale comprenant une foule de chiffres concernant les océans : volume, surface du globe occupée par les océans, quantité de polluants déversés dans les mers et les océans... Ces infographies compactes et fort esthétiques sont très en vogue actuellement.

L'une des infographies les plus significatives concernant la pollution des océans est fournie par le site BuzzEcolo, qui reprend le travail réalisé par l'agence Eclairage public à l'occasion de la journée mondiale de l'eau 2011. On y découvre la quantité de déchets ramassés par tous les volontaires qui, partout dans le monde au mois de septembre, allient leurs forces pendant 24 heures pour nettoyer le littoral. En une seule journée donc, les volontaires ont ramassé plus de 440 000 bouteilles, plus de 980 000 sacs en plastique, plus de 65 000 bouteilles d'eau de javel... et plus de 7 000 appareils électroménagers. Ce ne sont la que quelques exemples de déchets courants, la représentation graphique en listant beaucoup d'autres.

L'infographie a le grand mérite d'attirer l'attention du grand public sur un phénomène, un fait, un processus et d'en faciliter la compréhension. Dans un cadre d'apprentissage, elle doit évidemment être complétée par des explications orales ou textuelles.

Mais si l'exploitation de ces nouvelles représentations est relativement simple, leur création relève encore d'une petite maîtrise mais le temps est désormais venu où les enseignants et les élèves peuvent produire eux-mêmes des représentations imagées aussi sophistiquées que celles que l'on trouve désormais à longueur de pages web. 

Voir également, sur Thot Cursus :

Une image vaut mille mots ? Oui, mais... Janvier 2011

La carte, métaphore de notre espace virtuel, Février 2010

Illustration : capture d'écran de l'infographie "La Mer, au-delà de la plage".

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné