Articles

Le soleil et la mer, ou quand les chercheurs s'adressent au grand public

Les universités et laboratoires de recherche font des efforts pour vulgariser leurs activités auprès d'un large public. En témoignent deux publications récentes, en phase avec la période estivale.

Par Christine Vaufrey , le 19 juillet 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 06 février 2012

La publication constitue une activité essentielle pour tous les enseignants chercheurs et les doctorants, qui atteste de leur capacité à accroître la connaissance mondiale sur leur sujet de prédilection.

Depuis quelques années, à côté des revues scientifiques à comité de lecture qui constituent le principal réceptacle légitime des publications des chercheurs, on voit apparaître des revues plus généralistes, destinées à valoriser la large palette des activités des universités, et plus seulement leur activité de recherche.

Le soleil...

 

L'université de Strasbourg publie depuis 2009 la revue Savoir(s), dont chaque numéro comprend un dossier et des informations variées sur la vie de ses campus, des portraits d'enseignants, des chroniques régulières sur l'actualité, la culture et différents sujets susceptibles d'intéresser un large public.

Le dossier du dernier numéro en date de la revue Savoir(s), publié en juin 2011, est consacré au soleil. On y trouve des articles d'astrophysique, de médecine, de physique des matériaux et un long article historique qui retrace les grandes dates de l'exploration du soleil.

Les articles sont courts (une à deux pages) et largement illustrés ce qui, pour une revue universitaire, relève de l'exploit et est fort bienvenu. Disponible en format papier, la revue est également téléchargeable en ligne.

Savoir(s) en commun est aussi une manifestation culturelle de l'Université de Strasbourg, qui propose des rencontres université-société. Sur les réseaux sociaux,  l'information de culture sciences sociétés est diffusée sur une page fan Facebook qui est relayée sur la page Facebook de l'Université de Strasbourg quand elle concerne celle-ci. On peut également suivre l'actualité de Savoir(s) en commun sur Twitter.

 

... Et la mer

 

Pour continuer à surfer sur la vague estivale synonyme de chaleur et de rivages marins, voyons matinenant la dernière livraison de "CNRS le journal", revue publiée par la célèbre institution de recherche française. Le numéro de juillet-août 2011 contient un dossier sur la mer Méditerranée, qui traite successivement de la mobilisation internationale des chercheurs autour de cet espace fragile, de la surpopulation, des risques de pénurie de ses ressources naturelles et, plus généralement, des menances qui pèsent sur le bassin méditerranéen.

La qualité de ces dossiers tient à leur approche interdisciplinaire. C'est en effet cette approche "magazine" qui est la plus apte à rallier des publics diversifiés. Les articles qui y sont publiés ne doivent rien, la plupart du temps, aux articles de la grande presse de vulgarisation des sciences. Le téléchargement gratuit constitue un atout incontestable pour ces revues, qui méritent de figurer dans vos signets et d'être mises à disposition dans les centres de documentation des établissements scolaires. Le CNRS tire d'ailleurs son épingle du jeu en matière de promotion sur la toile de la version électronique de sa revue, comme on peut le constater sur la page Facebook de cette institution.

Quoi qu'il en soit, si vous êtes un adepte des revues électroniques et possédez un équipement mobile pour les lire, n'hésitez pas à télécharger "Savoir(s)" et "CNRS Le journal" avant de partir en vacances... 

Le soleil : à la vie, à la mort. Revue Savoir(s), n° 11, juillet 2011, Université de Strasbourg

La Méditerranée sous haute surveillance. CNRS Le journal, n° 258-259, juillet - août 2011, CNRS

 

 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné