Articles

Seniors et web : une nouvelle histoire d'amour

Par Audrey De Santis , le 19 juillet 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 21 septembre 2011

Il n'y a pas d'âge pour apprendre. Telle pourrait être la devise des ces seniors qui se lancent dans la découverte des nouvelles technologies et d'Internet pour la première fois aujourd'hui... et en deviennent accros ! S'il est certain que les 15-35 ans demeurent les maîtres de ce secteur, les plus de 60 ans ne sont pas en reste. Thot avait d'ailleurs déjà parlé de Gisèle, doyenne du « Tea time with Albertine ». Alors, quelles sont les habitudes de nos grands-mères sur la toile ?

Courriel, shopping, actualités... et réseaux sociaux

En France en 2010, 24 % des septuagénaires et 57 % des sexagénaires possèdent une connexion internet à leur domicile (rapport 2010 du Credoc). Une part qui n'a cessé de s'accroître depuis le début des années 2000, écrasant cette idée reçue que nos aînés sont totalement réfractaires aux nouvelles technologies. Et leurs habitudes ne sont pas si différentes de celles des plus jeunes. La plupart surfent depuis des ordinateurs fixes mais une bonne proportion – 29 % des sexagénaires - a choisi le portable et certains vont jusqu'à utiliser des smartphones (1 à 2 %). A titre de comparaison, 38 % des internautes, tous âges confondus, utilisent un ordinateur fixe pour surfer et 31 % un ordinateur portable (chiffres Insee 2010). Les usages quant à eux ne changent guère avec l'âge : l'envoi et la réception de courriels, pour rester en contact avec la famille et les amis (c'est d'ailleurs l'un des premiers arguments d'utilisation d'Internet qui ressort des témoignages), la recherche d'informations (dans les moteurs de recherche mais aussi sur YouTube), le shopping en ligne, l'organisation de voyages mais aussi la lecture des journaux en ligne et le suivi de l'actualité ainsi que la télévision. Et les seniors sont aussi de plus en plus présents sur les réseaux sociaux qui constituent l'un des moyens pour rester en contact avec leurs proches et partager leurs photos mais aussi une façon d'éviter l'isolement social. Ainsi, en une année (entre avril 2009 et mai 2010), la part des plus de 50 ans inscrits sur Facebook est passée de 2,3 % à 11 %.

Un manque d'ergonomie

Si le fossé numérique générationnel semble se réduire, il n'en reste pas moins important de souligner les inégalités d'accès à la culture du web. Des inégalités qui s'estompent, avec un accès à Internet toujours plus important au sein de la population française (71 % des Français sont connectés), mais qui restent tout de même présentes, notamment à cause du manque de formations offertes aux « vieilles » générations. Les digital natives ne rencontrent que peu ou prou le même type de problème, bénéficiant d'un apprentissage et d'une sensibilisation dès le plus jeune âge. Mais comment une personne de 70 ans habitant un village de campagne peut-elle se débrouiller pour s'initier aux nouvelles technologies ? Pour quel coût ? Avec quels outils ? De façon générale, la famille – les petits-enfants - est un bon catalyseur d'une envie qui titille. Elle offre le premier ordinateur, voir des cours pour utiliser Internet et le traitement de texte, et les petits-enfants peuvent aider à entretenir le matériel (mises à jours, installation de logiciels) et à passer peu à peu les différentes étapes d'apprentissage. Il existe aussi de plus en plus d'associations et d'initiatives qui permettent de suivre des cours gratuitement ou à bas prix, à la campagne et en ville aussi, comme le démontre Albertine avec ses « Tea time ». Mais c'est du côté du matériel que le bât blesse. Encore trop d'ordinateurs manquent d'ergonomie et de praticité pour des personnes de cet âge : complexité des menus et des interfaces, petitesse des boutons et des touches... Le salut viendra peut-être des tablettes tactiles comme l'iPad, faciles à utiliser et avec des icônes bien visibles. A l'époque de notre interview, Gisèle, 87 ans maintenant, nous vantait les vertus de l'iPad et d'une potentielle télévision à écran plat avec clavier sans fil. Constructeurs, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

Plus d'informations : 80 ans, connectés ! (webreportage)
Hype(r)olds (nouveau Tumblr des "Tea Time")

Source : "2011, le web grisonne" de Mael Inizan

Illustration : photo d'un "tea time" (prise sur le Tumblr Hype(r)olds)

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné