Articles

Quand les profs commercialisent eux-mêmes leurs cours

On a beau vanter les mérites de l'autoformation, il n'est pas toujours aisé d'apprendre seul une langue étrangère avec les ressources numériques. Un jour ou l'autre, on aura besoin d'un partenaire linguistique ou tout simplement d'un prof en ligne.

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 12 septembre 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 12 octobre 2011

Ici même, nous avons déjà parlé des communautés d'apprentissage linguistique qui entendent innover dans la méthode d'enseignement. En plus d'adhérer à l'une de ces communautés, on peut aussi s'offrir les services d'un professeur de langues en ligne et en communication synchrone, que l'on aura par exemple déniché sur Italki.

Ce site permet d'apprendre de façon interactive environ 90 langues, dont 12 sont mises en vedette. Le site offre six fonctionnalités principales : trouver un partenaire linguistique, partager des ressources, obtenir des réponses à ses questions, partager des documents, partager ses connaissances, et participer à des groupes.

L'inscription sur le site est gratuite mais le recours à un enseignant de langue est facturé selon un taux horaire indiqué. Les tarifs varient généralement de 3 à 15 dollars américains l'heure.

Vis à vis des écoles de langues, fort nombreuses, qui proposent des cours interactifs via une applicaiton audio (Skype ou autre), l'originalité d'Italki tient au fait que la société ne propose pas de produits propres; il s'agit seulement d'un portail sur lequel des individus déposent leurs propositions de services. On appelle cela une "place de marché", phénomène relativement nouveau en éducation et formation mais que l'on connaît déjà bien dans le monde de la photo (exemple : Fotolia) ou du tutoriel (exemple : Tuto.com, voir l'entrevue que nous avait accordée Nicolas Chaunu, son créateur). 

 

L'enseignement, un service à vendre

 

Italki n'est pas la seule place de marché dédiée à l'enseignement / apprentissage. Skype dispose d'un "répertoire de conseils et de services" où figurent de nombreux professeurs de langues et traducteurs.  Fait original, le service de cours ou de traduction est ici facturé à la minute ! Skillshare est un service créé par deux New-yorkais qui facilitent la mise en relation de ceux qui veulent apprendre avec ceux qui savent enseigner. La mise en relation s'effectue en ligne, mais la plupart des cours se passent en présentiel. Sclipo pour sa part propose uniquement des cours en ligne, là encore proposés par des indépendants qui se font rétribuer. Rissip, société suisse, est l'une des rares places de marché de cours à proposer ses services en français (parmi d'autres langues). Mentionnns également Lingueo, entreprise française, qui est à la fois une place de marché et un organisme de formation certifié, ce qui la place à la croisée de deux modèles.

Il existe également des places de marché pour acheter et vendre des notes de cours (étudiants) ou des supports pédagogiques (enseignants). Cet article, sur le blogue de Mayda Bakri, en recense quelques unes. 

 

Quelles garanties de qualité ?

 

Ces places de marché de cours où se retrouvent vendeurs et acheteurs présentent toutes la même faiblesse : impossible de connaître à l'avance la qualité des produits proposés. Qu'il s'agisse d'un enseignant, de notes de cours ou même de produits complets téléchargeables, comment savoir ce que l'on achète ? On ne peut évidemment se fier à la marque, et les descriptifs proposés sont si sommaires qu'ils n'apportent rien. Il faut donc se jeter à l'eau sans bouée. 

Mais on peut aussi parier que tous les prestataires qui proposent leurs services rémunérés ne sont pas mauvais. Que, parmi ceux-ci, il y a d'excellents enseignants et formateurs qui développent un complément d'activité sur le web, tout comme certains de leurs collègues ont investi le marché du soutien scolaire privé. Qu'il y a également des éducateurs qui ont développé des méthodes d'enseignement originales, qui tirent le meilleur profit des Tice. Il suffit juste de les identifier. 

Les places de marché de cours en ligne n'aident guère à ce niveau. Rissip nous assure garantir la qualité des cours qui lui sont proposés, sans que l'on sache ce qui se cache derrière cette déclaration. Sur Skype, on trouvera les avis des apprenants ayant fait appel aux services des enseignants proposant leurs cours. Malheureusement, il y a beaucoup plus d'offres que d'appréciations... Lingueo, de par son statut d'organisme de formation, offre des garanties plus ilmportantes. Mais évidemment, les prix sont plus élevés...

Sur Thot Cursus, c'est en 2008 que nous avons pour la première fois évoqué ce type de service en ligne. Trois ans plus tard, on constate qu'il s'est développé, de manière plus forte dans le monde anglo-saxon que dans le monde francophone. Ceci, parce que la culture éducative est plus marquée par le libéralisme chez nos voisins anglo-saxons que dans l'espace francophone. Mais peut-être verrons-nous aussi des plateformes se développer en France, en Belgique, au Québec... La demande de cours, et de cours de langues en particulier, reste en effet soutenue, et l'assurance d'avoir une "vraie personne" en face de soi, fût-ce par le biais du téléphone ou du courrier électronique, constitue un élément rassurant pour les apprenants. Rendez-vous dans quelques années.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné