Articles

Les alumni, en formation à distance aussi

Conserver les traces d'apprentissage en ligne des anciens étudiants et si possible maintenir ceux-ci dans la formation en leur permettant de jouer encore un rôle.

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 20 septembre 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 19 octobre 2011

Que faire des alumni (anciens étudiants) en formation à distance ? Pour certains, la question ne se pose pas puisque les anciens étudiants cessent d'exister dès que s'achève la formation.

Dans un article publié ici même en début d'année, nous parlions de ces alumni comme étant une mine d'or pour les institutions pour peu qu'elles sachent s'en servir. Alors qu'en Amérique, "les anciens élèves participent systématiquement au développement et à la survie financière des institutions", tel n'est pas le cas en Europe (ou en Afrique) où "rares sont les universités à centraliser la gestion des alumni; celle-ci est laissée à la discrétion des facultés et départements qui, faute d’un volume suffisant, ne peuvent assurer une animation digne de ce nom ni y affecter les ressources adéquates et professionnelles."

Dans l'intérêt des institutions éducatives et surtout des programmes de formations lorsqu'ils sont pérennes, il importe de maintenir les relations avec les anciens étudiants et dans le meilleur des cas de conserver les traces de leurs parcours d'apprentissage. Fort de ceci, David Cordina partage quelques réflexions sur la pérennisation des communautés apprenantes en ligne.

S'appuyant sur son expérience personnelle d'enseignement du français langue étrangère à travers des plate-formes de formation à distances et des réseaux sociaux, il décrit le "sort" réservé aux alumnis dans son cas :

  • Les profils des anciens étudiants ne sont pas supprimés des réseaux ce qui leur permet d'entrer en contact de façon formelle ou non avec les apprenants actuels.
  • En revanche, pour une meilleure gestion, les groupes d'anciens apprenants sont supprimés ce qui a pour inconvénient d'effacer les anciennes discussions si celles-ci ne sont pas archivées.

 

Dans le cadre de cette expérience, on voit bien que la motivation intrinsèque est de faire des alumni des acteurs du processus d'enseignement-apprentissage. Dans ce processus, ils y gagnent en ce qu'ils gardent eux aussi un lien avec la formation et peuvent ainsi continuer de parfaire leurs connaissances par-delà leur mobilité dans le temps et dans l'espace. En tout cas, il s'agit d'une très bonne piste à explorer et à prendre en compte avant le lancement de la formation.

Article : Pérennité des communautés apprenantes. David Cordina, 18 septembre 2011.

Voir aussi :

  1. Alumni et fondations - la mine d'or des anciens étudiants.
  2. Discours de fin d'année des alumni : image de marque et effet de prestige.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné