Articles

Les TICE et le sport en classe, des utilisations variées

De la mesure de la performance à l'analyse de match, les TICE ont trové de nombreuses applications dans les cours d'éducation physique et sportive.

Par Alexandre Roberge , le 03 octobre 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 02 novembre 2011

Les technologies et le sport font bon ménage et ce, depuis fort longtemps. En compétition, on comprend aisément que, lorsque la victoire se joue à quelques centièmes de seconde ou quelques millimètres, on utilise des outils techniques très sophistiqués pour mesurer la performance. 

En classe aussi, en cours d'EPS (éducation physique et sportive, dénomination française des cours de sport) comme ailleurs, les technologies sont largement utilisées. Voyons de quelles manières.

La technologie qui enregistre le sport et permet de le comprendre

 

L’utilisation des technologies de l’information et de la communication dans le sport ne remplace évidemment ni l’effort physique, ni la technique propre chaque discipline sportive. Mais les TIC sont des auxiliaires précieux, voire même indispensables à un certain niveau d'entraînement, pour comprendre les actions ou mouvements à réaliser et analyser les performances. Par exemple, au Cégep Bois-de-Boulogne au Québec, Sylvain Lehoux et son collègue Sandy Fournier se servent des TICE de multiples façons. Ils utilisent entre autres des DVD présentant les différents mouvements du badminton. Après les avoir vus dans le détail, les étudiants choisissent quatre coups qu'ils doivent apprendre à maîtriser. La séance se termine par une autoévaluation, les vidéos étant alors utilisées comme références.

Florian Colombat de l’académie de Grenoble en France propose un livret interactif regroupant tous les usages possibles des TICE en EPS. Un document fort complet qui permet de voir toutes les possibilités qu’offrent les récentes technologies. L'une des fonctions principales des outils technologiques est d'aider les élèves à analyser leur performance. Dans une discipline comme le cross-country, le GPS enregistrera l’itinéraire de l’athlète en herbe et l'on notera ainsi les écarts qui lui ont coûté un temps précieux. L'utilisation du cardiofréquencemètre lors d’une course de fond permet de surveiller le pouls durant l’épreuve et donc de savoir si le coureur a bien géré son effort.

Dans un sport aussi précis que la gymnastique, les vidéos sont utilisées non seulement pour visualiser les bonnes techniques et les mouvements, mais également les effets sur le corps quand, par exemple, on dégroupe d’une pirouette trop tôt ou trop tard. Dans la même veine d'utilisation, certains entraîneurs et enseignants ont adopté la capture vidéo de l'élève en mouvement qui facilite l'analyse immédiatement après. Ce qui permet des réajustements beaucoup plus rapides et précis que le commentaire habituel de l'enseignant, l'élève voyant lui-même ses erreurs.

Le document présente également l'utilisation d'autres outils :

  • Les tableaux blancs pour commenter des images fixes ou animées
  • La création de figures animées en flash pour présenter un mouvement à ses différentes étapes (voir par exemple les figures d'acrosport créées par Natalia Roudneff)
  • Des assistants numériques personnels pour les enseignants, pour gérer et chronométrer des courses
  • Des lecteurs MP3s pour du demi-fond ou comme source de motivation lors d’exercices cardiovasculaires (après tout, la plupart des joggers ne courent-ils pas au son de leur baladeur dans la rue?)
  • Des programmes participant à l’évaluation des apprenants

Conserver le goût de s’entraîner et de réussir

 

Dans la démarche de Sylvain Lehoux, on retrouve, en plus des vidéos, une plateforme web ouverte aux étudiants de niveau collégial qui doivent répondre à un questionnaire formatif de révision. Ce qui donne de précieuses indications à l'enseignant sur la compréhension et le niveau d'engagement de ses étudiants. 

La motivation est un terme qui revient fréquemment aussi dans le document de l’académie de Grenoble sur les différentes utilisations des TICE en éducation physique. Car le maintien de l'engagement dans le temps, qui permettra de progresser, est une des difficultés principales rencontrées par les enseignants de cette discipline. Un défi de taille quand on sait que le monde du 21e siècle est beaucoup plus vivant, à certains points de vue, dans la sphère virtuelle que dans le réel.

On voit donc les enseignants d'EPS accompagner les jeunes dans leur goût pour les TIC, plutot que le combattre. Ce qui permet d'améliorer l'interactivité, la réactivité et la précision des conseils et consignes, et donne au sportif en herbe la possibilité de mieux analyser ce qu'il fait. Les clubs sportifs sont eux aussi de mieux en mieux équipés et l'on ne peut qu'espérer que cela contribue à nourrir l'envie des jeunes de pratiquer un sport pendant leurs loisirs. 

Pour plus d’informations sur les cours d’EPS et les TICE, nous vous invitons à lire le cahier spécial du Café pédagogique de 2011 à ce sujet. Vous y trouverez une foule de références et d’exemples d'utilisation des technologies dans cette discipline.

« L’utilisation des TIC en éducation physique », Sylvain Lehoux, Profweb, 11 avril 2011.

Illustration : un large choix de figures d'acrosport réalisées par Natalia Roudneff, sur son site.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné