Articles

L'orthographe, le retour

Lorsque l'apprentissage de l'orthographe a été mal réalisé pendant l'enfance, on peut traîner ses difficultés comme un boulet pendant toute sa vie. Comment améliorer la situation ?

Par Christine Vaufrey , le 04 octobre 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 01 novembre 2011

Chaque année voit réapparaître dans la presse écrite et audio-visuelle, son lot de plaintes sur le déplorable niveau d'orthographes des élèves, des étudiants et des adultes. "Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés". Ce vers extrait de la fable de La Fontaine Les animaux malades de la peste s'appliquerait-il à la triste condition des humains, et des francophones en particulier, face au fléau de l'orthographe ? Sommes-nous donc tous défaillants au moment d'écrire dans notre langue ?

 

L'orthographe comme un boulet

Oui, sans aucun doute. Personne n'écrit parfaitement, sans aucune faute, jamais. Mais certains identifient leurs fautes à la première relecture, alors que d'autres ne les voient jamais... Ce sont ces derniers qui ont "des problèmes avec l'orthographe". 

Et alors, la belle affaire ! Les médias électroniques et même les médias imprimés sont pleins de fautes. Même la grande presse écrite n'est plus à l'abri des copquilles. Entre la tâche à accomplir et la tache de vin, plus personne ne fait la différence. Le bâteau ne parvient pas à se débarrasser de cet accent encombrant, apparu on ne sait quand. Les résidants ont remplacé les résidents dans les quartiers.

Discours de négation du problème mille fois entendu, "lol attitude" bien connue du cancre qui, pour ne pas dire qu'il souffre, fait le pitre au fond de la classe.

En réalité, les difficultés orthographiques constituent une sorte de boulet que traînent en premier lieu les élèves, puisqu'ils sont sanctionnés pour leurs fautes bien au-delà des cours de français, comme s'ils étaient responsables de leurs apprentissage ratés. Puis les élèves deviennent étudiants, et enfin adultes en emploi (ou pas). Et le boulet de l'orthographe ne s'allège toujours pas. 

Les enseignants du supérieur ne supportent plus les fautes d'orthographe des étudiants, et les dictées arrivent dans les universités. Dans certains cas, une note en-dessous de la moyenne en orthographe empêchera de décrocher sa licence (bachelor ou baccalauréat). Les entreprises de leur côté voient surtout ce que leur coûte le boulet orthographique : cher, d'après elles, comme le mentionnait récemment le site de la radio RTL : "En France et en Grande-Bretagne, des entrepreneurs estiment que les fautes d'orthographe dans des courriers ou sites internet de sociétés leur feraient perdre des millions d'euros. Jean Lemaître, directeur d’une agence d’intérim, témoigne à ce propos: "le coût est justement dans des documents qui rebutent le lecteur. Si vous réalisez une publicité avec une faute d’orthographe, les lecteurs n’achèteront pas votre produit."" 

 

Ne pas reprendre à l'âge adulte les méthodes qui ont échoué dans l'enfance

Les adultes qui éprouvent de grosses difficultés avec l'orthographe naviguent entre déni et recherche de solution. Voyons par exemple cet extrait de message, posté sur un forum

Connaisses vous des cours d'orthographe pour Adulte(cadre) ? 
Avez vous des conseils à me donner ? (site internet, methode "d'apprentissage"), car j'ai décidé serieusement de me prendre en main ? 
Merci d'avoir pris le temps de me lire. 
PS: cette question est sérieuse. Depuis 27 ans (enfin un peu moins :) ), j'ai toujours été nul en orthographe, en primaire et collège j'avais été dans des aides au devoir special français, mais cela ne m'a pas été très bénéfique, car j'étais la meilleur de mon groupe et souvent bien meilleur. De plus (un peu moins maintenant, car absorbé par le net, les video etc ) j'ai toujours beaucoup lu depuis mon enfance, en primaire je ne me souviens pas la quantité, mais au collège je devais lire 2 à 3 livre de 100/200 pages par semaines, un par semaine au lycée (car prix par les révisions du bac). (Les bibliothécaires me connaissaient et me conseillez souvent plein de livre :) )

Comment cette jeune femme va t-elle s'affranchir de ses problèmes ?

En premier lieu, nous lui déconseillerons vivement de se replonger dans les livres de grammaire et autres guides d'orthographe. Si ce type d'enseignement / apprentissage n'a pas fonctionné pendant la scolarité, il risque de ne pas être plus efficace aujourd'hui, voire même de réveiller des souvenirs douloureux.

Malheureusement, la plupart des sites web d'amélioration de l'orthographe sont basés sur le même genre d'approche : grammaire, conjugaison, orthographe d'usage. ils expliquent mais n'apprennent pas à faire. A éviter également.

Il faut donc changer de méthode, abandonner la mémorisation des règles (où avez-vous vu qu'il fallait se réciter une règle avant d'orthographier correctement un mot ?) suivie d'exercices d'application tellement mécaniques qu'ils en deviennent abrutissants. 

 

Approche par le jeu et complexité

Les quelques années de recul dont nous disposons désormais pour évaluer l'efficacité des méthodes de remédiation orthographique proposées aux adultes nous permettent de pointer deux éléments qui favorisent réellement les progrès :

- L'approche par le jeu, qui débloque nombre de situations et engage l'apprenant dans une démarche active, en matière d'orthographe comme en bien d'autres disciplines. 

- Les exercices complexes, qui permettent à l'apprenant de faire le lien entre ce qu'il sait et ce qu'il écrit.

L'approche par le jeu est privilégiée par nombre de coachs en orthographe, qui proposent des exercices de théâtre, des trucs mnémotechniques, et fuient la grammaire comme la fameuse peste de La Fontaine. En France, le plus connu de ces coachs est Bernard Frippiat, mais beaucoup d'autres professionnels très compétents proposent leurs services. 

Celui qui préfère d'abord essayer seul de résoudre ses problèmes d'orthographe se tournera avec le plus grand profit vers les exercices proposés en ligne par le Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD) du Québec. Les exercices sont variés, nombreux, et suffisamment difficiles pour conduire l'apprenant à une véritable réflexion. Nous sommes loin ici des cases à cocher plus ou moins au hasard. L'un des exercices les plus stimulants est Le détecteur de fautes, dont nous avons déjà parlé. Les jeux pédagogiques vous feront aussi transpirer : pour chaque série de phrases proposée, vous devrez à la fois pproposer une graphie correcte et l'associer à sa justification. Le niveau des exercices est assez élevé, comme en témoigne cette phrase extraite d'un exercice consacré à la graphie du son "É" en fin de mot : "Après qu'il m'eut confirm_ combien cela allait me coût_, j'aurais volonti_ étrangl_ mon serruri_". 

Au fil du temps, la question des difficultés orthographiques des adultes sort de l'ombre. Il ne faudrait surtout pas que cette saine mise en lumière se transforme en stigmatisation. Il convient donc de proposer des méthodes de ré-apprentissage, sachant qu'il est beaucoup plus difficle de se défaire de réflexes inadéquats puis d'en construire de nouveaux, plutôt que de procéder à un apprentissage initial. L'andragogie (ou la pédagogie adaptée aux adultes) a beaucoup à nous apporter en la matière. Les méthodes peu académiques utilisées par les coachs d'orthographes, tout comme le matériel mis gratuitement à notre disposition par le CCDMD montrent une fois de plus qu'il n'y a pas une seule façon d'apprendre et d'utiliser ce que l'on a apris. 

 

A lire : 

Les fautes d'orthographe font perdre de l'argent aux entreprises. RTL info, 8 septembre 2011

Les cours d'orthographe de retour dans les universités et dans les entreprises. La voix du Nord, 31 août 2010

Orthographe. Retrouver le sens des mots. Le Télégramme, 11 janvier 2011.

Sur Thot Cursus :

Les adultes et l'orthographe, C. Vaufrey, 7 juin 2010.

Indispensable :

Le site du CCDMD, rubrique "amélioration du français"

Illustration : fautes morbides. Damien Roué, Flickr, licence CC BY-NC 2.0

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné