Articles

Attirer des étudiants étrangers au Canada

La nouvelle stratégie du Canada vise à attirer plus d'étudiants internationaux

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 10 octobre 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 23 février 2012

Le Canada a la réputation d'avoir l'un des meilleurs systèmes éducatifs au monde du point de vue de la qualité de l'enseignement et des compétences produites in fine. Le seul hic est ce que ce système éducatif n'est pas toujours accessible, du moins aux étudiants internationaux.

Fort de ce constat, le gouvernement canadien a fait élaborer en juin 2011 un Plan d'action pour la promotion de l'éducation internationale (pdf) qui vise cinq objectifs dont quatre adressent spécifiquement le problème :

  1. accroître la compétitivité du Canada sur le marché international grâce à la promotion de l’image de marque Education au/in Canada et à l’élaboration d’une identité mondiale qui témoigne de la valeur des possibilités éducationnelles offertes au Canada ;
  2. renforcer l’efficacité et la transparence des processus auxquels doivent se soumettre les étudiantes et étudiants internationaux pour obtenir les permis nécessaires pour voyager et étudier au Canada et y demeurer après l’obtention de leur diplôme ;
  3. protéger et améliorer la réputation du Canada en tant que fournisseur de possibilités éducationnelles de haute qualité ;
  4. offrir aux fournisseurs d’éducation les données et l’information nécessaires pour qu’ils puissent répondre aux besoins de leur clientèle, réagir à l’évolution des marchés et évaluer l’accroissement du nombre d’étudiantes et d’étudiants internationaux qui suivent leurs études et obtiennent leur diplôme.

A terme, le Canada entend attirer plus d'étudiants étrangers que d'ordinaire. Puisque, en termes d'occupation du marché mondial des étudiants internationaux, la part du Canada se situe à 4% contre 7% pour l’Australie, 12% pour le Royaume-Uni et 20% pour les États-Unis.

Stratégies de promotion

Dans le cadre du déploiement de ce plan d'action, deux types d'activités ont eu lieu à cette rentrée : l'African Student Recruitement Conference (ASRC) 2011, qui a eu lieu à Toronto en septembre, et, la Fête des étudiants internationaux du Québec dont l'objectif avoué est l'attraction et la rétention des étudiants étrangers.

A ces activités ponctuelles, il faut ajouter les plus pérennes que sont les programmes de bourses. Si généralement, les bourses et aides scolaires ne sont disponibles qu'aux étudiants internationaux régulièrement inscrits au Canada et sur la base du mérite, le Programme canadien de bourses de la Francophonie (PCBF) a le mérite d'être une exception.

Créé en 1986, il vise à contribuer à la formation des formateurs dans le domaine de l’enseignement technique et professionnel, à l'amélioration des compétences des collèges et universités dans le domaine de l’enseignement et de la recherche et, à l'accroissement des compétences et au renforcement des aptitudes par la formation des spécialistes et des gestionnaires dans le secteur public et le secteur privé.

Obstacles à l'inscription

Sans une aide financière du PCBF ou de tout autre organisme, il serait difficile pour un Africain moyen de s'offrir des études supérieures au Canada. Celles-ci coûtant entre 10.000 et 34.000 dollars canadiens, selon le cycle et l'institution.

La méconnaisance du Canada peut constituer aussi un handicap à l'inscription d'où l'orientation des étudiants internationaux vers des pays qui ont des liens historiques avec leur pays d'origine.

Enfin, il est souvent difficile d'obtenir un visa pour le Canada; le processus s'avère long, fastidieux et du coup rebutant pour des personnes qui n'y sont pas préparées. On peut néanmoins contourner ces obstacles et profiter de l'éducation de qualité offerte par le Canada en optant pour la formation à distance. La Téluq et l'Université Laval de Québec proposent de nombreux cours, et les examens peuvent être passés dans les établissements d'enseignement partenaires, partout dans le monde.

Télécharger :

Pour mettre l’éducation au Canada à la portée du monde, et le monde à celle du Canada : un plan d’action pour la promotion de l’éducation internationale à l’intention des provinces et des territoires (pdf). Juin 2011.

Voir :

Citoyenneté et Immigration Canada - gouvernement fédéral.

Immigration-Québec -  site officiel du gouvernement du Québec.

Bourses d'études pour étudiants étrangers.

Illustration : Ottawa - Vince Alongi, Flickr, licence CC BY 2.0

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné