Articles

Apprendre à écrire pour le web

Un pense-bête des éléments à retenir en matière de rédaction sur le Web

Par Alexandre Roberge , le 30 octobre 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 31 octobre 2011

Chaque média a son écriture propre. La rédaction de pages web se caractérise par un souci permanent de mise en page, de manière à guider la lecture et la navigation de l'internaute. De plus, ce dernier a développé des habitudes de lecture en ligne qui diffèrent de la lecture sur support papier : lecture de survol, lecture en diagonale, allers-retours entre texte et éléments multimédia, etc. Le rédacteur ponctuel ou régulier doit donc adapter ses productions au support. 

Dans le cadre de sa série de documents sur le français au bureau, le gouvernement du Québec a publié un petit pense-bête (PDF, 11 pages) traitant de la rédaction sur Internet. Destiné en premier lieu aux fonctionnaires des différents ministères, le guide sera également utile à l'ensemble des rédacteurs et webmestres débutants. 

Le guide aborde de nombreux sujets :

  • La conception d’un plan d’un site Web
  • La catégorisation de l’information
  • La hiérarchisation de l’information
  • La page d’accueil et première page de section
  • Les pages des autres niveaux
  • Les hyperliens
  • Les listes
  • Les repères visuels et mises en évidence
  • L’espacement et les caractères surélevés
  • La lisibilité
  • L’adaptation d’un document papier au Web
  • Les renseignements divers
  • L’accessibilité aux personnes handicapées
  • Le référencement

 

On regrettera la mise en page austère de ce document, qui pêche par un manque de visuels. Mais les textes de chaque section sont clairs et suffisamment détaillés pour qu'on en retienne l'essentiel. En le lisant, on comprend mieux en quoi la rédaction sur le web diffère de la rédaction sur support papier. Le guide souligne par exemple l’importance des paragraphes et articles courts, des introductions rapides menant à des développements qui savent stimuler l'intérêt, la nécessité de limiter les éléments tels que les animations qui déconcentrent, etc.

Une bibliographie et une webographie sont à la disposition de ceux qui veulent approfindir le sujet. Ce guide du gouvernement du Québec parvient à présenter en une dizaine de pages les bonnes pratiques à adopter pour écrire sur le web. Signalons malgré tout que les conseils qui y sont donnés valent principalement pour les sites d'information générale.

"Le français au bureau - Écriture Web", document du Gouvernement du Québec, PDF, 11p.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné