Articles

Où et comment trouver les ressources scientifiques en accès libre sur Internet ?

Hans Dillaerts propose une démarche de recherche et de veille documentaires pour pouvoir tirer profit des ressources scientifiques et techniques en ligne et en libre accès.

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 01 novembre 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 07 décembre 2011

Internet offre une large de gamme de ressources mais pour les chercheurs, les étudiants et les enseignants, il est un grand enjeu, celui d'accéder à des ressouces spécialisées de qualité, celles qu'on appelle les ressources scientifiques et techniques. La plupart sont généralement en accès restreint.

Pour pouvoir les consulter, il faut disposer d'un abonnement aux revues qui les publient ou aux bibliothèques numériques qui les hébergent. Cependant, certaines de ces ressources sont en accès libre et gratuit, elles représentent environ 20% de l'offre globale. Où et comment mettre la main sur ces 20% ? C'est la question à laquelle répond Hans Dillaerts dans un billet paru sur le blog MyScienceWork.

Son objectif, écrit-il, est de présenter une démarche de recherche documentaire et de mise en place d’une veille scientifique des ressources en libre accès. Le libre accès étant défini comme "la mise à disposition sur Internet de documents et de données scientifiques et techniques que tout un chacun peut librement consulter, télécharger, copier, diffuser, imprimer, indexer".

Démarche de recherche documentaire

Dillaerts propose une démarche en quatre étapes pour la préparation de la recherche documentaire :

  1. Identifier les concepts principaux et les concepts avoisinants du sujet de recherche ;
  2. Décliner le sujet de recherche en mots-clés. Ne pas oublier de prendre en compte les éventuels synonymes ;
  3. « Définir les domaines de savoir qui sont en rapport avec le sujet » ;
  4. Prendre en compte les noms d’auteurs qui ont travaillé sur le sujet ou un sujet avoisinant.

 

Une démarche simple et pratique qui est bien évidemment un rappel pour ceux qui sont familiers à la recherche documentaire sur Internet mais une découverte pour beaucoup de personnes qui ne disposent pas de compétences informationnelles.

Une fois la recherche documentaire préparée, place à la veille. Cette veille, conseille Dillaerts, doit concerner les archives ouvertes et les revues scientifiques en libre accès. Et d'énumérer des exemples que l'on trouvera dans l'article.

La syndication des contenus et l'agrégation des flux RSS sont deux moyens efficaces pour effectuer la veille documentaire. Toutefois, il ne faut pas mésestimer le rôle des moteurs de recherche grand public et dédié, Google et Google Scholar - moins connu - par exemple.

Les deux moteurs de recherche sont efficaces en matière de recherche de ressources scientifiques et présentent l'avantage "contrairement à d’autres outils de recherche plus spécialisés, d'indexer les articles déposés sur les sites internet personnels des auteurs et les sites internet des laboratoires de recherche."

Pour les chercheurs, même si les ressources scientifiques en libre accès ne seront pas suffisantes, il importe de savoir où elles se trouvent, de pouvoir les exploiter avant de recourir aux offres payantes dont les coûts sont parfois prohibitifs pour qui ne disposent pas d'un budget de recherche conséquent.

Voir :

L'information scientifique et technique en libre accès : recherche et veille. Hans Dillaerts, MyScienceWork, 5 septembre 2011.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné