Articles

Pourquoi les lois actuelles sur le droit d’auteur démolissent la culture

Par Denys Lamontagne , le 03 décembre 2001 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Prenant la parole au Darklight Digital Film Festival de Dublin, le professeur de droit Lawrence Lessig du Stanford technology a déclaré que la loi américaine sur les droits d’auteur ne protégeait plus les artistes mais plutôt les propriétaires des droits d’auteur.

Cet état de fait provoque un déclin dans le domaine de la création intellectuelle et culturelle et étouffe les innovations technologiques déclare-t-il. Il faut désormais obtenir des autorisations pour utiliser à des fins créatives du matériel assujetti au droit d’auteur, remettant ainsi entre les mains des détenteurs desdits droits le pouvoir d’influencer la culture ajoute M. Lessig. Il estime qu’Internet et les technologies numériques peuvent être d’excellents outils pour diversifier et diffuser la culture, car ils ouvrent aux artistes un meilleur contrôle sur leurs créations et brisent le monopole de certaines compagnies.

Actuellement, les représentants des «concentrateurs» de droits d’auteur combattent les technologies parallèles tels les programmes de communication de pair-à-pair qui contournent les contrôles du respect des droits d’auteur a fait remarquer M. Lessig. De plus, il ajoute que la jeune génération des«netizens» (citoyens du Net) se caractérise par son indifférence et sa non-implication politique, ce qui handicape de façon significative toute tentative de changement dans le système actuel.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné