Articles

Visibilité en ligne : typologie des plates-formes relationnelles

Par Martine Jaudeau , le 11 février 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 21 avril 2013

La manière dont est rendue visible l’identité des personnes sur les sites du web 2.0 constitue l’une des variables les plus pertinentes pour apprécier la diversité des plates-formes et des activités relationnelles qui y ont cours.

Que montre-t-on de soi aux autres ? Comment sont rendus visibles les liens que l’on a tissés sur les plates-formes d’interaction ? Comment ces sites permettent-ils aux visiteurs de retrouver les personnes qu’ils connaissent et d’en découvrir d’autres ?

Dominique Cardon, sociologue au laboratoire Sense d’Orange Labs, propose ici une typologie des plates-formes relationnelles du web 2.0 qui s’organise autour des différentes dimensions de l’identité numérique et du type de visibilité que chaque plate-forme confère au profil de ses membres.

Au sommaire de l’article :

  • La décomposition de l’identité numérique
  • Cinq formats de visibilité
    1. Le paravent
    2. Le clair-obscur
    3. Le phare
    4. Le post-it
    5. La lanterna magica
  • L’enjeu de la visibilité
  • Monde réel et monde virtuel
  • La forme des réseaux sociaux
  • Les modes de navigation


Le design de la visibilité : un essai de typologie du web 2.0
, Dominique Cardon, Internet Actu, février 2008

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné