Articles

Les réseaux sociaux de la construction : entre marketing et mutualisation

Aucune branche d'activité n'échappe au phénomène de réseautage social. C'est le cas des métiers de la construction et de l'habitat qui ont investi la Toile tout comme les autres branches d'activité.

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 05 décembre 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 18 janvier 2012

Aucune branche d'activité n'échappe au phénomène de réseautage social. C'est le cas des métiers de la construction et de l'habitat qui ont investi la Toile tout comme les autres branches d'activité. Ils sont aussi présents sur les réseaux populaires (Facebook, Twitter, Google+, ...) que sur des réseaux thématiques.

Le marketing de la construction sur les réseaux sociaux

A ceux qui n'auraient pas compris l'utilité du réseautage, Laurent Brixius expose dans un billet la place de l'architecte sur les réseaux sociaux - ce qu'on pourrait extrapoler aux autres professionnels de la construction. "Chaque jour, écrit-il, vos clients potentiels sont plus nombreux à chercher de l’information sur le web. Chaque jour, ils échangent de plus en plus de conseils, de références… et de critiques sur les réseaux sociaux. Chaque jour, un de vos meilleurs vendeurs, le bouche-à-oreille, s’étend sur Internet".

L'auteur du billet invite par conséquent ses confrères à investir les réseaux sociaux, surtout ceux qui présentent un avantage commercial. "D'un point de vue marketing, ajoute-t-il, il est intéressant de faire partie des mêmes réseaux sociaux que vos clients, prospects, partenaires et collaborateurs potentiels. Veillez tout particulièrement à faire partie des réseaux sociaux de vos référents, ces personnes qui vous apprécient, qui connaissent votre activité d’architecte, vos points forts… et qui peuvent vous conseiller à leurs connaissances".

C'est tout à fait la démarche de l'entreprise du bâtiment UTB rapportée par l'Express.fr. Elle s'est dotée d'une identité sur Facebook, Twitter et Google + "pour communiquer et diffuser ses services via un espace où clients et professionnels pourront échanger avec une réelle proximité".

Laurent Brixius explique que cette proximité digitale entre professionnels et clients est utile pour créer des relations solides et fructueuses, selon ses termes. "Profitez des réseaux sociaux pour provoquer de telles rencontres (en face-à-face) et pour garder un contact régulier avec les personnes que vous aurez rencontrées".

Rencontres entre passionnés et professionnels

Le secteur de la construction peut se servir des réseaux sociaux comme outil de marketing. Toutefois, il ne s'agit pas de l'usage unique que peut en faire ce secteur. En témoigne l'existence de réseaux sociaux spécialisés du bâtiment et de l'habitat qui n'ont pas forcément des vocations commerciales.

Kozikaza, par exemple, en est un. Plate-forme communautaire de l'habitat, il se définit comme le site de tous les projets de maison. En effet, la vie de cette plate-forme s'organise autour de la maison. Pour partager ses propres projets de maison et en découvrir ceux des autres, il faut s'inscrire et devenir membre de la communauté. Plusieurs outils sont proposés par la plate-forme. Entre autres, un espace de questions-réponses, des groupes de discussion et des applications de création. Dans la même veine, il faut signaler l'existence de Kasavox, un réseau social sur l'habitat, et Nostrodomus, qui sont tous deux des espace d'échanges sur le bricolage, la décoration, la construction et la rénovation ; bref orientés vers l'amélioration du lieu de vie, la maison en l'occurrence.

Dans la catégorie des réseaux sociaux spécialisés sur la construction, il faut citer Ecovibio, un réseau social sur l'éco-habitat et le développement durable. Dans le domaine de la construction écologique, il y aussi Vertissimo qui est un salon virtuel dont l'objet est de permettre des "mises en relation et échanges entre  experts, particuliers porteurs de projet éco-habitat et prescripteurs tout en limitant déplacements et émissions de CO2".

Enfin, deux autres réseaux sociaux que l'on ne saurait passer sous silence dans cette recension, Batiactu Réseau et TribuBtp. Le premier réunit des professionnels tandis que le second s'adresse aux étudiants de la construction. Preuve s'il en est que le secteur de la construction n'est pas en marge des réseaux sociaux.

Illustration : Capture d'écran sur le site Kasavox. 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné