Articles

Les joies du ski devant son écran

Que ce soit en jeux ou en renseignements, le ski a une place de choix sur la Toile

Par Alexandre Roberge , le 18 décembre 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 09 janvier 2012

Si l’arrivée de l’hiver dans les pays du Nord ennuie tous ceux qui détestent la neige et le froid, il ravit les skieurs qui attendent chaque année l’ouverture officielle de la station la plus proche pour pouvoir dévaler les pentes au grand air.

Internet est devenu en quelques années le meilleur allié des amateurs de sports. Et le réseau regorge de renseignements pertinents sur le plus iconique des sports d’hiver.

Des portails essentiels à consulter

 

La météo joue un rôle essentiel dans la pratique du ski. Plusieurs portails fournissent des renseignement précieux aux skieurs. 

En France, deux sites ont retenu notre attention. Le premier, Skitour, se présente comme un guide pour le ski de randonnée. Le site ne se cantonne pas aux montagnes de France ou même d'Europe : de nombreux massifs de par le monde sont présentés. À ce propos, les visiteurs peuvent vérifier leurs connaissances géographiques en jouant à placer les massifs montagneux sur une carte. Un petit ajout sympathique dans une mer d’informations. Les skieurs débutants et confirmés seront comblés par les nombreuses rubriques : recommandations sur l'équipement, actualités, récits de randonnées, etc.

Le deuxième site, Skipass, est également très complet. Il se démarque de Skitour par un style graphique plus dynamique adressé à une clientèle plus jeune et il propose davantage de multimédia (vidéos, photos), d’offres commerciales et, surtout, d’interactions communautaires. En effet, l’avis des internautes est constamment sollicité dans les différentes sections du site et les membres sont nombreux (près de 71 000 en décembre 2011).

Les Québécois ne sont pas en reste puisqu’ils ont un sit extrêmement complet à leur portée. Zone Ski propose actualités, reportages et chroniques sur le sport. Un guide permet de visiter virtuellement les 77 stations de ski de la province et de connaître toutes leurs caractéristiques (avantages/inconvénients, le travail sur les pistes, la difficulté des pentes, etc.). Le site propose même des renseignements sur les stations de ski de la Nouvelle-Angleterre (États-Unis). Finalement, des forums et une vaste rubrique vidéo combleront tous ceux qui veulent connaître les meilleurs endroits où skier au Québec.

Les aficionados de la montagne seront sous le charme de TV Mountain, un portail de vidéos sur les sports de glisse et les massifs montagneux de la planète. La section la plus dépaysante est celle des webcams. Filmant une dizaine de sommets – dont l’Everest et le Mont-Blanc – ces caméras affichent en direct des paysages spectaculaires.

Toujours dans la catégorie vidéo, les débutants seront peut-être tentés de faire un tour sur YouTube où le compte de l’école virtuelle de ski e-prof2sport propose quelques vidéo-clips gratuits sur les techniques de base en ski et en snowboard.

Skier virtuellement

 

Entre deux séjours en station, les skieurs se reporteront sur les jeux de ski en ligne qui connaissent un grand succès.

Jeux2ski s’adresse à tous ceux qui ne veulent pas se casser la tête et simplement glisser virtuellement, cabrioler et obtenir des scores prodigieux. Ce site francophone regroupe plus d’une trentaine de jeux flash gratuits sur les sports de glisse. Ski alpin, snowboard, saut à ski, ski de fond... La liste des disciplines est impressionnante. Certains jeux simulent les épreuves sportives alors que d’autres sont complètement farfelus. Pour les jeux en anglais, le webmestre a pensé inclure en haut de page des instructions et informations en français. Une bonne façon d’entrer directement dans chacun des titres proposés.

Les internautes qui chercheraient un peu plus de réalisme peuvent se tourner vers Ski Challenge. Ce jeu développé en Suisse, gratuit grâce à la publicité, existe depuis 2008. Chaque édition reproduit fidèlement six tracés de la Coupe du Monde de ski alpin et ceux-ci se débloquent en suivant le calendrier officiel. Le joueur a le choix entre un mode d’entraînement pour maîtriser les mouvements du skieur virtuel sur chaque piste, et le mode compétition. Pour y accéder, il faut battre un temps de référence dans le mode entraînement. Pendant l'épreuve, le but est évidemment d'effectuer la descente la plus rapide. Pour améliorer sa pêrformance, le joueur adoptera différentes stratégies, modifiera son équipement, etc. Au terme des compétitions officielles qui durent 48 heures, les joueurs qui intègrent le classement obtiennent des prix. Le niveau de difficulté des épreuves est élevé : il est ardu de se classer dans les 200 voire les 300 premiers, le palmarès étant bien souvent dominé par les joueurs autrichiens et suisses. Mieux vaut s'y adonner pour le plaisir d’améliorer son rang et profiter d’une belle simulation gratuite de ski alpin. Cette année, pour la première fois, ceux qui jouent sous Windows ont accès à une version en ligne. Quant à la version téléchargeable, elle est compatible avec Windows et Mac.

Internet permet donc aux skieurs de prolonger leur expérience sportive. Ils auront plaisir à préparer leurs séjours et à jouer pour patienter jusqu'au prochain.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné