Articles

L'enseignant et les trois moments de l'apprentissage collaboratif

A toutes les étapes du processus, l'enseignant est appelé à intervenir.

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 10 janvier 2012 | Dernière mise à jour de l'article le 09 février 2012

L'apprentissage Collaboratif Se Prépare, S'accompagne Et S'évalue

La tentation est grande de réduire l'apprentissage collaboratif à la seule activité des apprenants. Et pourtant à toutes les étapes de ce processus, l'enseignant est appelé à intervenir de différentes façons. C'est ce sur quoi insiste un billet publié sur le blogue Prodageo (Projet Pédagogique Géodistribué) qui formalise l'intervention de l'enseignant.

Concepteur, facilitateur et évaluateur

L'apprentissage collaboratif n'implique pas une improvisation. Autrement dit, comme dans tout apprentissage, il nécessite en amont une préparation dont le rôle incombe à l'enseignant. Ce dernier doit concevoir le scénario pédagogique en y intégrant la composante collaboration. "Il faut créer des situations ‘crédibles’ où les étudiants sont tenus de collaborer. Cela sous-entend que la production attendue ne doit pas être réalisable sans la participation de chacun". Ce point est très important dans la mesure où dans moult formations, les activités d'apprentissage n'ont de collaboratif que le nom ; les étudiants peinant la plupart du temps à s'organiser pour les réaliser en commun.

Lorsque l'apprentissage collaboratif est engagé, l'enseignant endosse un rôle de facilitateur. Bien souvent, à cette étape, on se focalise sur la production oubliant que l'objectif final est l'apprentissage (le chemin plus que le résutat, ce qui n'étonnera pas les tenants de la pédagogie par projet). En plus de son rôle de soutien à la motivation, l'enseignant a la responsabilité de s'assurer de la bonne marche du processus d'apprentissage, n'hésitant pas à recadrer les apprenants en cas de dérapage.

Enfin, à l'issue de la formation, l'enseignant pourra procéder à l'évaluation. Une évaluation des apprenants mais aussi de l'apprentissage lui-même. Ceci permet d'envisager des évolutions à la reprise du processus.

La démarche proposée par Prodageo s'appuie sur le cycle d'apprentissage de Kolb : expérience concrète, observation réflexive, conceptualisation abstraite, expérimentation active. Elle a le mérite d'être claire donc facilement adoptable. Avis aux enseignants !

Article original :

Quelle place pour l'enseignant dans une formation collaborative ? Prodageo, 02 décembre 2011.

Illustration : Nic McPhee, Flickr, licence CC BY-SA 2.0

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné