Articles

Quel impact des jeux vidéo sur le cerveau ?

L'impact du jeu vidéo sur le cerveau n'est à l'heure actuele pas clairement indetifié. mais une chose est certaine : le jeu vidéo fait entrer dans l'apprentissage par le plaisir.

Par Christine Vaufrey , le 06 février 2012 | Dernière mise à jour de l'article le 07 mars 2012

Selon vous, les jeux vidéo ont-ils un effet positif ou négatif sur le cerveau des joueurs ? Les réponses à cette question sont toujours tranchées, quel que soit le groupe auquel on s'adresse. Il y a le camp des "pour", ceux qui estiment que la pratique du jeu vidéo améliore la concentration, l'acuité visuelle, la capacité à prendre des décisions. Et il y a le camp des "contre", ceux qui estiment que les joueurs excessifs deviennent insensibles à la violence, asociaux, indifférents à leurs résultats scolaires. Bref, que jeu vidéo et matière grise ne font pas bon ménage.

Sur ce dernier point au moins, les "contre" ont tort : une récente étude, menée auprès de 154 jeunes âgés de 14 ans (72 garçons et 82 filles) scolarisés en Allemagne, la moitié étant qualifiée de joueurs réguliers et l'autre de joueurs occasionnels, a montré que dans certaines zones du cerveau, la matière grise des joueurs réguliers était beaucoup plus importante que celle des joueurs occasionnels. Mais l'étude n'a pas permis de dire si le fait de jouer augmentait la quantité de matière grise, ou si celle-ci, plus importante à l'origine, entraînait une pratique du jeu plus intensive ! La question se pose exactement dans les mêmes termes pour les joueurs compulsifs accros aux jeux de hasard.

C'est le magazine américain eSchool news qui rend compte de ces résultats de recherche. L'article donne ensuite la parole à des spécialiste nord-américains sur le sujet, avec la même réponse : on manque en fait d'études consacrées à l'impact du jeu vidéo sur le cerveau. Quand la tendance semble être d'admettre un effet plutôt positif, une nouvelle étude vient démontrer l'inverse. Ceci dit, Douglas Gentile, professeur de psychologie à l'université d'état de l'Iowa, souligne le fait que le jeu vidéo est un outil d'apprentissage puissant. Il faudrait donc, selon le chercheur, consacrer beaucoup plus d'argent à son développement, pour que la qualité des jeux soit en mesure de rivaliser avec celles des jeux commerciaux.

 

Quand on s'entraîne on s'améliore. Ah bon ?

Ce qui semble certain, c'est que lorsqu'on entraîne son cerveau, avec un jeu vidéo ou d'autres moyens, celui-ci réagit positivement. le contraire serait étonnant, voire carrément inquiétant. On ne s'étonnera donc pas de ce qu'un joueur familier des ambiances crépusculaires de son environnement de jeu favori améliore sa capacité à distinguer des nuances de gris dans on environnement physique. Plus intéressant, un enfant qui a joué dès son plus jeune âge à des jeux valorisant l'esprit d'équipe et la mise en commun des ressources sera plus "social" dans la vraie vie que ses camarades et ce, même après avoir arrêté de jouer.

Mais si le jeu vidéo est un puissant outil d'apprentissage, c'est grâce à son pouvoir désinhibant. Il fait entrer dans l'apprentissage par le plaisir, récompense tous les efforts et l'atteinte des résultats même les plus modestes, et sollicite constamment le joueur. En cela, il est plus efficace que les exercices papier-crayon (qui ont pourtant un impact comparable sur le cerveau, à exercice égal) qui rappellent trop l'école, surtout à ceux qui ne l'aiment pas. la pédagogie du détour, bien connue des formateurs d'adultes, trouve ici un nouvel avatar, fort convaincant.

Sources :

Researchers debate gaming's effects on the brain. eSchool news, janvier 2012.

Les jeux vidéos réorganisent le cerveau ! Futura Santé, septembre 2010.

Quel effet les jeux violents ont-ils sur le fonctionnement du cerveau ? RTBF info, décembre 2011.

Mondes virtuels, espaces imaginaires. Dossiers de l'ingénierie éducative, mars 2009.

Le cerveau, objet technologique : faut-il exercer son esprit pour en avoir ? Rémi Soussan, InternetActu, février 2009.

Illustration : seiho via photopin cc

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné