Articles

Mauritanie - L’Université de Nouakchott : un point Net sur la Toile

Par Louis-Martin Essono , le 27 janvier 2002 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Cette histoire commence, en 1989, à la Faculté des Sciences et Techniques (Ex-ISS) avec le programme PII de l’UNESCO qui avait désigné l’ex-ISS comme point focal du réseau Maghreb Net. La rapide évolution de ce programme et les développements des autoroutes de l’information et de la communication conduit à la redéfinition plus claire des missions et, surtout, en 1996, à la désignation de la Fac. des Sciences comme gestionnaire du domaine national mauritanien (Top Level Domain mr-ISO 3166) par InterNIC.

Les missions du NIC Mauritanie consistent essentiellement à la gestion du nommage, à l’exploitation des serveurs de DNS "mr" et à la coordination nationale et internationale en matière de nommage.

L’ université de Nouacktcott s’occupe certes de l’enseignement supérieur, comme la mise à disposition d’une bibliothèque universitaire agréablement structurée et en consultation en ligne, mais elle entreprend aussi de réaliser avec des établissements secondaires et des écoles près de sept projets collaboratifs grâce à l’appui de la banque Mondiale. Réalisés par une des écoles, par un lycée ou un collège, ces projets initient les élèves et les enseignants au travail collaboratif, à la manipulation des Ntic, à la créativité et à l’insertion à la culture nationale.

La liste des projets est alléchante pour les Mauritaniens : par exemple, dans le projet

Contes et légendes de chez nous

, il s’opère des échanges de contes et des légendes spécifiques à différents pays. L’intention ? Faire connaître les légendes dont les acteurs traditionnels principaux sont : le chacal, la hyène, le lion, le lièvre, l’écureuil et la légende de Teiba (femme, chef de tribu, qui a un raisonnement spécial pour ne pas dire bizarre), etc. Le projet S.OS Éducation cherche à établir, pour les éradiquer, les principales causes de la baisse de niveau des élèves à travers le monde. Les autres projets portent sur les mets du pays, la propreté à l’école, la culture du Thé, la notion de l’école perçue par les élèves, etc.

L’utilisation précoce des Ntic dans l’enseignement classique et l’insertion des élèves dans leur environnement social, en même temps qu’elle ouvre sur l’extérieur, représente pour les Mauritaniens un bon programme dans l’éducation. Si l’on admire l’apprentissage de la mutualisation du savoir et l’esprit de travail en équipe très difficile à acquérir dans les centres d’apprentissage en Afrique, il reste à connaître les critères de choix qui ne sont pas clairement définis. Il importe aussi que ces outils puissent véritablement servir à l’éducation des masses par la formation à distance, mode alternatif d’enseignement peu répandu par les États africains.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné