Articles

"Apprendre avec la technologie" - Les preuves qu’elle supporte effectivement l’apprentissage

Par Thot , le 06 mai 2002 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Commanditée par le groupe d’intérêt «Cable in the Classroom», l’étude «Learning with Technology: Evidence that technology can, and does, support learning» n’aurait sans doute pas été diffusée en cas de conclusions contraires; cependant, quand l’évidence est là, on serait fou de ne pas la faire connaître si c’est dans notre intérêt...

Donc...

Dans le document "Learning with Technology", on fait état de résultats probants avec plusieurs médias éducatifs, dans différents contextes, sur différents sujets et avec diverses clientèles : des classes normales aux décrocheurs en passant par les surdoués et les handicapés; des enfants préscolaires jusqu’aux universitaires; des habiletés sociales jusqu’aux sciences pures, du PC, de la TV jusqu’aux ordinateurs portables, sans fil et aux ordinateurs de poche. On passe ainsi en revue une somme impressionnante de recherches.

Sans écarter celles faisant état de résultats mitigés.

La richesse de cette étude consiste justement en ce qu’elle parvient à dépasser le discours technologique pour en arriver à discuter de ses effets et de son contexte d’utilisation.

Est-ce que la technologie aide réellement les étudiants ? Elle le peut : meilleure assistance aux cours, réduction significative du décrochage scolaire, augmentation des sentiments d’indépendance et de responsabilité pour son propre apprentissage, etc.

Le fait que la technologie permette de nouvelles connexions, de nouveaux rapports et qu’elle ouvre des milliers de possibilités fait en sorte que le meilleur n’est certainement pas encore découvert et encore moins avons-nous des procédures rodées à proposer.

Cependant on sait déjà que, sans égard aux moyens-médias, quand du contenu est présenté dans un but, les étudiants peuvent l’expérimenter et rattacher les nouvelles informations à ce qui leur est déjà connu. Ce processus de «créer des liens et générer de la signification» fait partie de l’apprentissage. Les technologies éducatives étendent justement notre accès à de nouvelles informations et supportent nos efforts de création de sens. Cela on ne peut le nier.

Mais il y a aussi des preuves que «pas d’apprentissage» peut également survenir. Des cours mal conçus, sans but, sans vision; des stratégies inadaptées pour présenter les contenus; une utilisation insignifiante de la technologie et un manque de cohérence entre les apprentissages attendus et l’utilisation des technologies éducatives peuvent mener à des désastres éducatifs.

L’utilisation réussie des technologies d’apprentissage dépend fortement de son contexte d’utilisation; même des cours biens conçus peuvent échouer lamentablement une fois en classe. Les professeurs jouent un rôle significatif et vital dans la facilitation de l’apprentissage et dans la préservation de la cohérence entre les technologies éducatives et les contenus de multiples sources. Les écarts de réussite sont là.

Pour l’auteur, il ne fait pas de doute que les professeurs ont une responsabilité face au contenu qui est développé et à sa disponibilité pour les étudiants via la technologie. Les éducateurs doivent s’assurer que de telles opportunités vont bénéficier aux apprenants sous leur responsabilité.

La question que l’on devrait sans doute se poser n’est pas «Est-ce que les technologies peuvent nous aider ?» Elles le peuvent. La question devrait plutôt être «Comment pouvons-nous optimiser l’apprentissage avec la technologie ?», avant que le contenu arrive aux étudiants et aussi une fois qu’il est entre les mains des étudiants, des professeurs et leur environnement de pratique.

Télécharger le rapport complet 742 k, format .pdf : Learning with Technology: Evidence that technology can, and does, support learning, commandité par le CIC et rédigé par le Dr. James Marshall de la San Diego State University.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné