Articles

Analyse critique de l’action publique en matière de politique éducative

Par Martine Jaudeau , le 23 janvier 2006 | Dernière mise à jour de l'article le 21 juin 2015

Cette contribution propose une analyse critique de l’action publique en matière d’éducation, s’appuyant sur l’approche des capacités (AC) mobilisée à la fois en tant que cadre cognitif (descriptif-analytique) et normatif, à partir d’une lecture des évolutions observées en Communauté française de Belgique.

L’hypothèse soutenue est que l’action publique récente en matière d’éducation, en CFB, témoigne d’un double dépassement du principe d’égalité des chances. D’une part, avec la montée du principe d’égalité des résultats, on observe, dans une perspective intrinsèque, un déplacement du curseur de l’évaluation des ressources vers les fonctionnements - laissant toujours dans l’ombre l’action sur les capabilités.

D’autre part, un timide intérêt pour une intervention sur les libertés réelles semble pointer, au niveau des S-capabilités (‘S’ pour « skills »), d’abord (développement des approches par « compétences »), mais aussi par les O-capabilités (‘O’ pour ‘opportunités’)(tentatives de régulation interne du système éducatif).

En finale, à partir d’une réflexion sur des arrangements institutionnels récents organisant les « transitions » entre école et marché du travail, nous développerons une réflexion sur ce que pourrait être une opérationnalisation plus ambitieuse de l’AC en matière d’action publique éducative, articulant un travail sur les capabilités ‘S’ et ‘O’, de façon intrinsèque et extrinsèque au système éducatif.

Table des matières :

  1. Archéologie des conceptions classiques de l’égalité en éducation : principe d’égalité des chances et approches ressourcistes
    • L’égalité des chances : du principe normatif aux principes d’action
    • L’égalité d’accès : droit formel à l’instruction et obligation scolaire
    • L’égalité de traitement : tronc commun et égalité équitable des chances
    • L’égalité par les politiques compensatoires : une approche pleinement Rawlsienne ?
    • Egalité des chances et facteurs de conversion : les limites d’une approche « ressourciste » de l’égalité
  2. Infléchissements contemporains de l’action publique en matière d’éducation : une approche « capabilisante » ?
    • L’égalité des acquis de base : un déplacement vers les réalisations (functionnings)
    • L’approche par compétences : mise en situation virtuelle et action sur les s-capabilities
    • La régulation du système éducatif : agir sur le champ des possibles via les O-capabilities
    • Approche transitionnelle et capabilités élargies : enseignement en alternance, zones intermédiaires et marché transitionnel du travail
  3. Conclusion
  4. Bibliographie


Vers des politiques d’éducation "capabilisantes"? Une analyse critique de l’action publique en matière d’éducation
(.pdf) par Marie Verhoeven, Jean-François Orianne et Vincent Dupriez.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné