Articles

Publié le 10 mai 2003 Mis à jour le 12 décembre 2008

Mesure 44 : introduire un brevet TIC dans l’enseignement secondaire

Juillet 2002 : le gouvernement de la Communauté française en Belgique francophone décide d’ un plan stratégique d’intégration des Tices à l’école. Ce ne sont pas moins de 48 mesures qui sont listées de sorte que le monde scolaire s’adapte toujours plus à la société de demain, notamment dans ce domaine émergeant des technologies de la communication. La mesure 44 concerne la mise en place d’un " Passeport Tic " et la certification des compétences informatiques élémentaires.

C’est le 20 mars 2003 que le Ministre de l’enseignement secondaire et de l’enseignement spécialisé adressait une circulaire faisant appel à candidature pour participer à l’expérience pilote devant mener à la mise en place de ce brevet informatique de base.

144 écoles se sont portées candidates regroupant une population de quelque 26.000 élèves situés dans la tranche d’âge à certifier (le second degré de l’enseignement secondaire : 12-14 ans). Leurs représentants, directeurs mais surtout aussi personnes ressources en informatique, étaient rassemblés ce mercredi 7 mai à Bruxelles pour une présentation de la stratégie de formation et d’évaluation.

Des outils d’abord. Dès la rentrée scolaire de septembre 2003, les écoles devraient pouvoir soumettre leurs étudiants à une batterie de questions tests qui, si elles constituent le questionnaire final de certification, pourront d’abord servir d’évaluation de niveau. Certains élèves, la chose est certaine, afficheront déjà les compétences requises et pourront dès lors être brevetés immédiatement. Leur rôle ultérieur sera orienté vers du tutorat d’élèves devant encore acquérir le niveau minimum : 80 % dans chacun des quatre modules définis par le programme.

S’ouvrira alors une période de deux années pendant lesquelles les étudiants pourront s’entraîner sur des outils spécifiques. Si l’apprenant est en classe informatique (chaque établissement scolaire a reçu un CCM -pour centre cyber média- dans le cadre d’un plan d’équipement établi au niveau régional) il pourra s’écoler sur la plate-forme d’apprentissage de la société Jériko que la France a également sélectionnée pour la dissémination des compétences du B2I. Pour les élèves qui voudraient s’atteler à la tâche en dehors de la fréquentation du CCM, un manuel sera également fourni, produit par la société Paper View. Cet ouvrage de 160 pages réalisé en quadrichromie, se présente sous la forme d’un classeur aux fiches mobiles imprimées sur un papier de 120 grammes. Il ne sera toutefois fourni qu’en nombre réduit : 1 farde pour 10 élèves environ. L’expérience pilote ne dispose que d’un budget restreint.

L’ évaluation sera externe. Elle sera mise en place par les services de l’inspection. Les élèves qui auront satisfait dès le premier test seront brevetés. Les autres auront la possibilité de représenter deux fois l’épreuve, sur une durée maximale de deux ans. Chaque année d’étude du cycle d’observation comportera donc deux sessions possibles : en automne et au printemps... les récipiendaires pouvant choisir le moment adéquat à leur état de préparation. Les étudiants de l’enseignement spécialisé des types 3 et 4 se verront aussi proposer cette démarche de certification.

Pour que les enseignants soient à même de présenter ce parcours, des formations de deux journées sont d’ores et déjà programmées, notamment par les services du nouvel IFC -pour Institut de Formation Centralisé-. Ces programmes seront complétés par une proposition de formation plus technique (une demi journée) pour les responsables des CCM, afin que l’encodage des outils informatiques de test et d’évaluation sur les machines locales se fassent d’une façon la plus automatisée qui évite notamment les doubles encodages de listes d’élèves. Rappelons qu’en la matière, ces enseignants exercent souvent leur fonction de personne ressource à titre bénévole ou, en bénéficiant au mieux, de quelques crédits d’heures, selon le libre choix d’attribution des pouvoirs organisateurs.

Enfin, les services de l’administration, et notamment l’équipe de la cellule pour les TICES, proposera une aide en ligne, en assurant la création et l’animation d’ outils collaboratifs à distance : liste de diffusion, FAQ, forum...


Mots-clés: Intégration Passeport Tices Certification Elementaire école Communauté Française Plan Belgique Francophone

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !