Articles

Diplôme et conformité

Par Thot , le 11 juillet 2006 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

La frénésie des résultats des bacs et brevets étant maintenant terminée, on peut questionner ce qui justifie un tel déploiement d’énergies. Les avantages du diplôme ? Mobilité, salaire, reconnaissance. Les désavantages du diplôme ? Ils sont longs à obtenir et ne reconnaissent que certains cotés de vos capacités et intérêts, en plus des arbitraires et aléas éventuels de l’évaluation. Tout comme l’argent, le diplôme prend de la valeur selon ce qui est écrit dessus et qui l’émet. L’émission du diplôme s’appuie sur l’évaluation de son détenteur selon un certain nombre de critères établis par l’émetteur; le diplôme certifie la conformité à ces critères. Vouloir donner une autre signification ou valeur à un diplôme est risqué. Dans plusieurs pays on a longtemps privilégié la culture du diplôme bien plus que celle de la compétence. Considérant le fait que le diplôme certifie communément plus des connaissances que des savoirs-faire, pas étonnant que certains employeurs ne leur accordent qu’une importance relative. On constate aussi que d’autres employeurs recherchent des diplômés, indépendamment du domaine d’études, sachant surtout qu’ils engagent des gens capables d’apprendre et se conformer, une qualité souvent recherchée en entreprise et en équipe. Voici maintenant la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience). En France seulement, en 2005, 24 000 personnes ont obtenu une reconnaissance équivalente à un diplôme, en très large majorité dans des domaines techniques. On vise 60 000 cette année et plus encore en 2007. Des chiffres semblables sont atteints au Canada et dans plusieurs pays ayant ce type de programme. Là encore, il s’agit de s’assurer de la conformité des évalués selon un certain nombre de critères. En préparant ce numéro, nous avons tenté de trouver des critères de certification des diplômés et également, du point de vue d’un employeur qui cherche à évaluer la véracité du diplôme d’un postulant, ou un quelconque service authentifiant le diplôme dans une institution. Niet dans les deux cas : dans les institutions, les demandes sont rares et sont traitées au cas par cas. Devant une si faible demande on ne sent apparemment pas le besoin de créer un tel service en ligne; la confiance est donc élevée dans le système des diplômes, comme il ne nous viendrait pas à l’idée de vérifier les numéros de série des billets de banque. En poussant la réflexion un peu plus loin, on reconnaît facilement que la valeur d’un diplôme s’estompe avec le temps et est remplacée par celle de la pratique professionnelle. Pour paraphraser une réflexion sur l’évaluation des ressources, ""la notion d’évaluation elle-même est à considérer comme un processus évolutif qui se construit sur la durée et de manière complexe au sein d’une communauté d’expertise pour laquelle le contexte fait sens et en permet l’utilisation. C’est en ce sens que la communauté d’usage rejoint la communauté d’expertise et demande à être intégrée pleinement dans le circuit d’évaluation"" Si les diplômes sont là pour rester, les méthodes de certification risquent fort d’évoluer du fait des changements rapides d’environnement, de pratiques et d’objectifs... Cette semaine, vous trouverez plusieurs ressources autour de l’évaluation et des diplômes, mais aussi des cours, des outils et des références de choix pour agrémenter qui sa recherche d’emploi, qui ses soirées sous les étoiles, qui sa réflexion d’enseignant en vacances... En cette période estivale, l’édition de Thot paraîtra toutes les quinzaines. Bonnes découvertes, Denys Lamontagne Directeur de Thot Cursus En remplacement de Martine Jaudeau en vacances !

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné