Articles

Passion et fantaisie

Par Thot , le 13 février 2007 | Dernière mise à jour de l'article le 24 septembre 2008

Y a-t-il de la passion dans l’apprentissage ? Il semble que non, celle-ci vient après, quand on connaît un sujet suffisamment pour désirer l’explorer tout entier, quand une personne estimée communique, partage la sienne et donne envie d’aller plus loin. Parce qu’elle cristallise une correspondance à un besoin, un désir. Une chose est sûre, on apprend beaucoup des passionnés communicateurs. Ils offrent une expertise formidable sur leur sujet qui enflamme la curiosité. Ils font tout leur possible pour nous rallier à leur ’cause’. La Toile en offre des exemples multiples et variés. Les outils d’échange aident à rassembler et reconnaître les affinités. Une excellente occasion de diversifier et d’enrichir ses connaissances. Car le profil des étudiants conventionnels a bien changé et les institutions n’ont d’autre choix que de s’adapter à cette nouvelle réalité. C’est l’avis des inspecteurs généraux de l’éducation française dans leur rapport annuel : “Le progrès attendu ne s’inscrit plus dans une logique quantitative et généralisante, mais bien dans une dynamique qualitative et individualisée.” C’est le cas de l’Université Laval qui intègre la formation à distance dans sa politique institutionnelle, au local et à grande échelle. C’est également l’objectif de l’éducation augmentée qui rend accessible dès le secondaire les diplômes universitaires à distance. Ces décisions sont destinées à garder les jeunes dans la région et la communauté. En examinant les points d’intégration de l’apprentissage mobile, on s’aperçoit que la continuité des contextes d’apprentissage est l’une des motivations principales des apprenants. Il faut dire que les réseaux d’aujourd’hui se parent d’outils simples, intégrés, gratuits si utiles que leur potentiel ouvre des perspectives majeures pour l’éducation : intégrer vidéo, audio, photos, textes sur une même page web et le diffuser; augmenter la portée de vidéos éducatives avec sous-titrage en ligne; visionner les personnes participant à un événement sur une carte du monde, leurs connexions, les mots clés qu’ils choisissent... Et tout cela à partir du Web, sans télécharger ou acheter des logiciels, c’est maintenant possible et si simple d’usage. Peu de fantaisie mais de bons augures pour l’avenir de la formation à distance en ligne et en réseau. Plusieurs ressources et trouvailles de qualité cette semaine : Bibenligne, des logiciels libres commentés pour le français langue étrangère, un Précis de comptabilité, apprendre à bloguer en vidéo, voyager dans l’histoire de la boulangerie et du pain ou dans les jardins aquatiques... Bonnes découvertes, Martine JaudeauRédactrice en chef

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné