Articles

La mort par PowerPoint. Apprenez à la prévenir

Eviter d’ennuyer par paresse ou inadvertance.

Par Denys Lamontagne , le 19 février 2007 | Dernière mise à jour de l'article le 09 mai 2012

Une simple recherche dans Google vous permettra de mesurer l’ampleur du phénomène : « Death by PowerPoint».

La mort, figurée, est celle de l’attention, de l’ambiance, de l’intérêt, de la communication et du plaisir, sans parler des pertes, de temps, de réputation, d’assiduité provoqués par des présentations PowerPoint mal faites et mal préparées.

Bref, glanés dans les premières références qui apparaissent dans une recherche Google, voici quelques conseils, selon différents points de vue, pour éviter de tuer par paresse ou inadvertance.

Principes généraux

  • Connaissez votre audience. On ne livre pas les mêmes informations et de la même manière à des néophytes qu’à des professionnels.
  • Faites-vous tatouer quelque part «Le contenu est roi». PowerPoint est capable de rendre attirant des insignifiances, mais pas longtemps.
  • Achetez-vous un cercle chromatique et utilisez-le.
  • Achetez un presse papier qui dit «Garde ça simple».
  • Les polices sont comme des beignes. Pas plus de trois à la fois.
  • Les amis ne laissent pas les amis jouer avec les effets spéciaux.
  • Pensez-y avant d’utiliser l’option «entête».
  • Arrêtez, regardez et estimez le poids total du fichier. Ce qui vous évitera de crasher durant une présentation sur une autre machine.
  • Combattez la Loi de Murphy. Ce qui peut aller de travers ira de travers.
  • Combattez la e-Loi de Murphy. Ce qui peut aller de travers en ligne ira de travers.
  • Reprenez cette liste à partir du début.

Principes techniques

  • Limitez le nombre de mots par diapositives. 15 max.
  • Utilisez une police de caractères simple et grosse.
  • Utilisez les effets de transition intelligemment et avec parcimonie. L’intérêt doit être le contenu, pas l’emballage.
  • Évitez les cadres fournis avec le logiciel. Faites-en un adapté à vos besoins.
  • Arrangez-vous pour que les mots soient facilement lisibles par rapport au fond d’écran, ni aveuglants.
  • Faites comprendre à l’audience vers où vous allez. Ce qui sera couvert et dans quel ordre, avec des transitions et des changements qui rythment les sections.
  • Utilisez des images et des graphiques. Illustrez vos propos. Allégez, éclaircissez.

Problèmes fréquents

  • Le présentateur est plus concentré sur le visuel que sur le contenu. Les gens trouvent ça bien, mais ne se souviennent de rien de la présentation. Se concentrer sur les objectifs attendus de la présentation.
  • L’audience ne distingue pas bien ce qui est présenté.
  • L’audience est dérangée par les effets visuels et les transitions; son attention est dispersée.
  • On sort de la présentation inoppinément et retombe dans le programme PowerPoint. On peut rendre invisible le pointeur et ainsi supprimer l’essentiel des probabilités que cela arrive.

Pour ces références et plusieurs autres : Death by PowerPoint

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné