Articles

Animation de communautés de pratique

Par Thot , le 23 octobre 2007 | Dernière mise à jour de l'article le 24 septembre 2008

Une communauté de pratique en ligne associée à un projet d’intérêt commun permet le partage, la diffusion et la pérennisation des compétences. Elle fait partie des dispositifs de valorisation et de transmission du savoir tacite ou implicite. Il s’agit de “mettre des mots sur ce qu’on fait et qu’apprendre à partir de ses situations de travail peut s’apprendre...” pour faire évoluer la pratique ou le métier concernés. Faire de la gestion des connaissances, c’est gérer les contenus produits par la communauté, et plus important encore, gérer les relations entre les membres pour que le climat social soit toujours constructif, créatif et productif. Cette forme d’organisation facilite les échanges entre pairs et l’apprentissage. L’idée est de partager et collaborer tout en faisant pour mieux favoriser l’efficacité collective et l’aide à la décision. Explorer les sujets exploités en éducation nous mène aux mathématiques, aux jeunes en difficultés, aux professeurs exploitant les TIC, à la préparation aux grandes écoles, aux arts, à la consultation en ligne... On va donc mettre en place des dispositifs de valorisation conjugués à la formation et à l’enseignement : bases de données web de connaissances et communautés de pratique. Des communautés d’apprentissage de type massivement-multi-apprenant où les ressources sont mises en valeur très précisément selon les intérêts de chacun et indexées au réseau social. Une somme de savoirs et d’énergie formidable pour ceux qui partagent les mêmes objectifs, des ressources et un besoin de s’identifier. L’animateur d’une communauté de pratique ressemble à s’y méprendre à l’éducateur en réseau : il motive les membres de la communauté, établit les liens entre eux, favorise les échanges, attire de nouveaux membres, établit les relations avec la direction de l’organisation, évalue la vitalité de la communauté, apporte du soutien aux membres, s’assure que la communauté évolue dans la bonne direction. Une communauté de pratique n’est durablement viable que lorsque chaque membre voit un intérêt individuel à participer et à partager.

La formation ouverte et à distance est cruciale pour le développement et la gestion d’une société de la connaissance. Le capital des savoirs revêt une importance culturelle et sociale. Le valoriser, c’est capitaliser, partager et créer, travailler, apprendre et collaborer. Pour passer de l’artisanat éducatif à l’étude en réseau. Cette semaine dans Thot : travailler, apprendre et collaborer sur la Toile ! Panorama des communautés de pratique ; gérer les relations entre les membres d’une communauté virtuelle ; formation à distance pour la formation de base des adultes ; initiation au compagnonnage réflexif ; un logiciel libre pour gérer une ferme de blogues dans votre institution ; simulation d’entreprise ; capsules vidéo en techno-sciences ; le patrimoine mondial en photos panoramiques 3D... Bonnes découvertes, Martine JaudeauRédactrice en chef

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné